Le fenouil contre le mauvais cholestérol

Le fenouil contre le mauvais cholestérol

Publié le 25 juillet 2011 à 08:00

Ce légume, avec sa forme de drôle d’oignon au fort goût anisé, sort de l’ordinaire. Souvent boudé à cause de sa saveur trop prononcée, il est pourtant gorgé de bienfaits.

Ce légume, avec sa forme de drôle d’oignon au fort goût anisé, sort de l’ordinaire. Souvent boudé à cause de sa saveur trop prononcée, il est pourtant gorgé de bienfaits.

Le fenouil très riche en vitamines, est un champion dans le domaine des antioxydants : vitamine C, E, provitamine A. Il a aussi une teneur intéressante en acide folique (vitamine B9) qui renforce le système immunitaire. Ce bulbe est une véritable arme pour lutter contre le vieillissement des cellules, le développement des maladies cardio-vasculaires et des cancers.

Le fenouil présente aussi un apport intéressant de minéraux et oligo-éléments surtout en potassium (430 mg/100gr), calcium (100 mg/100gr) et magnésium (40 mg/100gr). Il permet de lutter contre l’hypertension et le mauvais cholestérol grâce à ses acides gras polysaturés.

Pauvre en calories, il est plus riche en fer et en protéines que la plupart des légumes frais (2,7 mg/100gr). Il est également reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires et antibactériennes. Sa richesse en fibres favorise le transit intestinal.

Conseils :

  • Choisissez un bulbe assez petit car moins filandreux vert très clair voir blanc, dégageant un parfum anisé. Les feuilles permettent d’avoir un indice sur sa fraîcheur.
  • Ne le faites pas tremper, passez le rapidement sous l’eau.
  • Pour profiter au mieux de ses bienfaits, consommez-le cru en fines lanières dans une salade.
  • Vous pouvez le cuisiner en soupe, à la vapeur… Braisé, son goût anisé est atténué.
  • Il accompagne à merveille le poisson et les fruits de mer.