Automédication : les conseils pour ne prendre aucun risque

Automédication : les conseils pour ne prendre aucun risque

Publié le 15 février 2016 à 11:00

Depuis quelques années l’automédication est en constante progression. Mais cette pratique n’est pas anodine car absorber des médicaments peut entraîner des problèmes parfois graves. Pour éviter les accidents, voici quelques conseils pratiques et une appli qui pourra vous aider à choisir les bons médicaments en fonction de vos symptômes.

- Publicités -

Automédication : une pratique qui n’est pas sans risque

Plus de la moitié des français a recours à l’automédication. Une pratique qui comporte tout de même certains risques (interactions médicamenteuses, intoxications…) si l’on n’est pas bien informé.

Même s’il est difficile d’estimer la part de responsabilité de l’automédication, près de 4 % des hospitalisations en France sont dues à des accidents provoqués par un médicament lui-même ou pas un mauvais usage de celui-ci (les personnes les plus touchées étant les enfants et les personnes).

Achetez vos médicaments en pharmacie ou sur des sites sécurisés

Le plus sûr pour acheter des médicaments restent encore d’aller dans une officine où vous pourrez demander conseil à un pharmacien qui saura vous orienter vers les bons médicaments en fonction de vos symptômes, mais qui saura également vous dire si le produit que vous vouliez acheter en automédication ne pose aucun problème avec vos traitements habituels.

Si vous avez décidez d’acheter vos médicaments en ligne, optez obligatoirement pour des sites légaux car de nombreux sites « illégaux » proposent des médicaments de contrefaçon qui s’avèrent parfois très dangereux ou alors totalement inefficaces.

Pour vérifier si un site est légal : www.ordre.pharmacien.fr

N’utilisez pas des médicaments qui ont été prescrits à une autre personne

Il faut absolument éviter d’utiliser des médicaments qui avaient été prescrits à quelqu’un d’autre car, même si les symptômes semblent similaires, les causes ne sont peut-être pas les mêmes, le dosage est différent selon chaque personne et il n’est pas sûr que ce traitement soit adapté à vos autres traitements.

Gardez toujours les boîtes et les notices

Il est très important de garder les médicaments dans leur boîte d’origine en prenant soin de bien conserver la notice car ce document renseigne sur le dosage, les posologies, les effets secondaires et les interactions médicamenteuses.

Il est également conseillé de conserver vos anciennes ordonnances afin de savoir pour quel traitement a été prescrit tel ou tel médicament.

Conservez correctement vos médicaments et faites le tri régulièrement

Les médicaments doivent toujours être conservés à l'abri de la chaleur, de l'humidité et de la lumière afin d'éviter leur dégradation.

Par ailleurs, il est recommandé de faire le tri tous les 6 mois pour vérifier, notamment, les dates de péremption de vos médicaments.

Rapportez à votre pharmacien les médicaments périmés ou ceux que vous ne connaissez pas

Un médicament n’est pas un produit de consommation classique. Il contient des produits chimiques qui peuvent être néfastes pour l’environnement : il ne faut donc pas le jeter dans la poubelle ou dans les toilettes, mais le rapporter à votre pharmacien qui le stocke et l’envoie ensuite en destruction dans des incinérateurs spéciaux.

De même, quand vous avez un doute sur un médicament (vous ne savez plus à quoi il sert par exemple), rapportez-le également à votre pharmacien.

CitizenDoc : une appli pour vous aider à trouver un traitement adapté


© Captures d'écran faites le 15 février 2016 par Clic Bien-être

Cette appli permet, à partir de 3 à 5 questions ciblées, d’évaluer les symptômes dont vous souffrez pour vous proposer des conseils pratiques et des solutions médicamenteuses en vente libre.


© Captures d'écran faites le 15 février 2016 par Clic Bien-être

Citizen Doc permet également de se géo-localiser et d'être orienté vers la pharmacie la plus proche.

En cas de suspicion d’une éventuelle pathologie préoccupante, Citizen Doc conseille bien sûr de consulter un médecin.

Cette application est gratuite et disponible pour le moment sur IPhone, avec bientôt une version Android.

- Publicité -

- Publicité -