4 inhalations maison aux huiles essentielles contre le rhume

4 inhalations maison aux huiles essentielles contre le rhume

Publié le 07 janvier 2015 à 10:36

Nez bouché, nez qui coule, toux associée au rhume… Nous vous proposons 4 recettes d’inhalations pour mieux respirer cet hiver.

Comment préparer son inhalation ?

Rien de plus simple que des inhalations aux huiles essentielles : il suffit de faire bouillir de l’eau, de verser l’eau frémissante dans un bol et d’y ajouter les huiles essentielles de votre choix.

Si vous portez des lunettes ou des lentilles, il est indispensable de les ôter avant de fermer les yeux (ou de les recouvrir avec un bandeau), puis de vous pencher au-dessus du bol en recouvrant votre tête d’une serviette afin de respirer un maximum de vapeur.

Restez, ensuite, la tête sous la serviette pendant une dizaine de minutes.

Répétez cette opération au moins 2 fois par jour, voire 3 fois si vous en avez la possibilité et le temps.

La recette classique 

Cette première recette  est une préparation de base pour un simple rhume, avec éternuements et nez qui coule.

On utilise 3 huiles essentielles anti-infectieuses capables de lutter contre un maximum de virus, bactéries, champignons… :

  • l’huile essentielle de Ravintsara pour ses propriétés antivirales puissantes (le rhume est souvent d’origine virale)
  • l’huile essentielle de Tea tree pour son large spectre antibactérien (on ne sait jamais, si une bactérie s’était infiltrée dans nos narines)
  • l’huile essentielle de Niaouli, anti-infectieuse, anti-inflammatoire et décongestionnante des voies respiratoires.

En pratique : on met dans notre bol d’eau bouillante 2 gouttes de chaque huile essentielle.

Cette préparation est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 7 ans, chez la femme enceinte ou allaitante et chez les personnes asthmatiques.

Le nez est bouché

Cette seconde recette concerne les rhumes où l’écoulement nasal s’est arrêté pour faire place à un nez complètement bouché.

On associe dans ce cas à notre recette de base (huiles essentielles de Ravintsara, de Tea tree et de Niaouli) l’huile essentielle d’Eucalyptus radié, expectorante, mucolytique et anti-inflammatoire : cette huile essentielle est idéale pour les nez bouchés et notamment les problèmes de sinusite.

En pratique : on met dans notre bol d’eau bouillante 2 gouttes d’huile essentielle de Tea tree, 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara, 2 gouttes d’huile essentielle de Niaouli et 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié.

Cette préparation est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 12 ans, la femme enceinte ou allaitante et chez les personnes asthmatiques.

Le rhume est associé à une toux grasse 

Pour cette troisième recette, on remplace l’huile essentielle de niaouli par de l’huile essentielle de Myrte rouge qui possède des propriétés anti-infectieuses, décongestionnantes et expectorantes ciblées au niveau pulmonaire.

En pratique : on met 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara, 2 gouttes d’huile essentielle de Tea tree et 2 gouttes d’huile essentielle de Myrte rouge dans notre bol d’eau bouillante.

Cette préparation est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 7 ans, chez la femme enceinte ou allaitante et chez les personnes asthmatiques.

Le rhume est associé à une toux sèche 

Pour cette dernière recette, l’huile essentielle de Niaouli est, cette fois-ci, remplacée par l’huile essentielle de Cyprès aux vertus antitussives, antispasmodiques et anti-infectieuses (idéale notamment pour les problèmes de trachéite).

En pratique : on met dans notre bol d’eau bouillante 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara, 2 gouttes d’huile essentielle de Tea tree et 1 seule goutte d’huile essentielle de Cyprès.

Cette préparation est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 7 ans, chez la femme enceinte ou allaitante, chez les personnes asthmatiques ou ayant des antécédents de mastose, fibrome ou cancer hormono-dépendant.

Des inhalations en toutes circonstances

Il est évidemment bien difficile de faire des inhalations avec un bol d’eau chaude au bureau ! Alors pensez aux inhalations sèches : on dépose 1 goutte d’huile essentielle sur un mouchoir et on inhale profondément.

En pratique, pour le rhume, on choisit l’huile essentielle de Niaouli pour ses propriétés anti-infectieuses (antivirale, antibactérienne, antifongique), mais aussi anti-inflammatoires et décongestionnantes de toute la sphère respiratoire.

- Publicité -

- Publicité -