En ce début d'automne, une baisse de tonus se fait ressentir ?

Publié le 16 octobre 2013 à 10:00

Misez sur les huiles essentielles pour repartir du bon pied !

- Publicité -

Les huiles essentielles (HE) sont d'un grand soutien en cette période de changement de saison. Moins de lumière, changement d'heure imminent, morosité du climat...sont autant de facteurs qui nous poussent vers un manque d'entrain significatif. Baisse de tonus, difficulté à se lever le matin, montée de stress...les huiles essentielles peuvent améliorer votre quotidien.

Vous n'arrivez pas à vous lever le matin ?

Pour pallier à cet état de fatigue, le cyprès est une bonne alternative car il fabrique une HE qui est à la fois un rééquilibrant général et un stimulant nerveux. L'HE de cet arbre aide à combattre l'épuisement et à retrouver un organisme en pleine forme. Comptez 1 goutte 2 fois par jour.

L'HE de marjolaine peut venir compléter son action car elle agit sur les différentes causes de cette fatigue. La marjolaine est antidépressive, neurotonique et également rééquilibrante. Prenez une goutte 3 fois par jour.

 

Vous manquez d'énergie ?

L'HE d'épinette noire est un concentré d'énergie. Cette variété d'arbre proche du sapin renferme dans ses rameaux et ses aiguilles, une HE dynamisante. Elle s'applique en friction sur la plante des pieds (comptez une goutte pour une cuillère à soupe d'huile végétale) ou en massage du dos ou du plexus solaire (comptez alors 5 gouttes pour 2 cuillères à soupe d'huile végétale)

Une goutte d'HE de thym par jour complétera l'action de l'épinette noire car elle agit contre la fatigue cérébrale.

 

Vous vous sentez stressée, surmenée ?

Pour réguler votre système nerveux, misez sur l'HE de basilic. Elle stimule votre organisme tout en ayant une action calmante et anxiolytique. Prenez 2 gouttes le matin combinées avec 1 goutte par jour d'HE de giroflier. Les clous de girofle renferment une huile essentielle qui agit sur l'épuisement nerveux et cérébral. C'est également un stimulant général et un anti infectieux redoutable qui peut s'avérer très utile en cette période automnale où trainent microbes et virus.

 

 

Attention : les huiles essentielles sont interdites aux femmes enceintes ou allaitantes (sauf avis médical). Ne prenez jamais une HE pure, déposez-la sur un sucre, un comprimé neutre dans une cuillère à soupe d'huile végétale.

- Publicité -

- Publicité -