Jeudi 14 novembre : journée mondiale du diabète

Jeudi 14 novembre : journée mondiale du diabète

Publié le 14 novembre 2013 à 09:00

Jeudi 14  novembre : 22ème édition de la Journée mondiale du diabète.

Jeudi 14 novembre : à l’occasion de la 22ème édition de cette journée mondiale du diabète, la France et environ 150 pays et 190 associations membres de la Fédération internationale du diabète ainsi que d’autres acteurs de la santé publique participent à cette manifestation internationale.

Cette journée a pour but de sensibiliser le grand public sur le diabète qui apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou lorsque l’organisme l’utilise mal.

A cette occasion, et tout au long du mois de novembre, plusieurs hôpitaux parisiens ou provinciaux (comme le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph ou encore l’hôpital Lariboisière) organisent des journées de dépistage gratuit. De même, de nombreuses conférences portant sur le thème du diabète seront organisées dans toute la France tout au long de ce mois.

Lieux de dépistage ou de conférence concernant le diabète

Vous pouvez également vous connecter sur Facebook pour échanger ou poser des questions sur le thème du diabète : la page Facebook de la Journée mondiale du diabète

Pour évoquer et mieux comprendre ce qu’est le diabète, des campagnes avec affiches et prospectus, des émissions de radio et de télévision, des articles dans les quotidiens et magazines, l’illumination de monuments, des évènements sportifs… seront organisés durant tout le mois de novembre.

En France, le nombre de personnes diabétiques a augmenté de 90 % en 10 ans ! On compte, à l’heure actuelle, plus de 3 millions de personnes atteintes de diabète. Et, selon les prévisions, un français sur dix pourrait être touché par cette maladie d’ici 10 ans si l’on ne fait rien.

Les ravages de cette pathologie seraient essentiellement dus au développement du diabète de type 2 qui peut passer inaperçu durant de longues années. Très souvent, ce type de diabète est détecté lors de complications graves. On estime à 700 000 personnes le nombre de diabétiques qui s’ignorent.