Point sur les épidémies de grippe et de gastro-entérite

Point sur les épidémies de grippe et de gastro-entérite

Publié le 18 janvier 2013 à 09:00

Où en sont les épidémies au 18 janvier ? La grippe et la gastro-entérite sont de plus en plus présentes.

La gastro-entérite et la grippe sévissent encore plus sévèrement que les semaines précédentes.

La grippe

L’épidémie de grippe bat son plein en France, où près de 650 000 patients ont été touchés lors des quatre dernières semaines.
Cette année, la grippe est considérée comme « atypique », puisque que l’on constate que les 3 virus A(H1N1), A(H3N2) et B cohabitent sans dominance net d’un virus par rapport à l’autre. La situation ressemble donc plutôt à la superposition de trois vagues modestes de grippe plutôt qu’à une épidémie classique. 

De plus, les symptômes sont plutôt trompeurs puisque la fièvre peut être discrète, le début progressif et les signes respiratoires moins intenses que pour une épidémie classique.

L’incidence est estimée actuellement à 317 cas pour 100 000 habitants (bien supérieur au seuil épidémique fixé à 180 cas pour 100 000). Le niveau des symptômes grippaux devrait encore augmenter dans les jours à venir.
Au total 16 régions sont touchées avec notamment le Nord-Pas-de-Calais (650 pour 100 000) et la Bretagne (649).

La gastro-entérite

La gastro-entérite ne s’arrête pas : pour la troisième semaine consécutive, l’épidémie de gastro-entérite poursuit sa progression. L’incidence des cas de diarrhée a été estimée à 420 cas pour 100 000 personnes (bien supérieur au seuil épidémique fixé à 283 cas pour 100 000) et 723 500 personnes auraient consulté un médecin pour un épisode de diarrhée aiguë. La région la plus touchée est le Languedoc-Roussillon avec 956 cas pour 100 000 habitants.