8 épices à incorporer dans vos repas de Noël pour faciliter la digestion

8 épices à incorporer dans vos repas de Noël pour faciliter la digestion

Publié le 18 décembre 2017 à 12:00

Saviez-vous que certaines épices aidaient à mieux digérer ? Alors n’hésitez pas à les utiliser dans la préparation de vos plats car, outre leurs effets digestifs bénéfiques, elles seront rehausser la saveur de vos mets, vous évitant de rajouter du sel, des matières grasses ou encore des arômes artificiels. Découvrez notre sélection de 8 épices pour mieux digérer.

- Publicité -

Le curcuma

Le curcuma est utilisé depuis longtemps en Asie pour faciliter la digestion. En effet, il stimule le foie et favorise l’excrétion de la bile.

Par ailleurs, il régule l’hyperacidité, protégeant ainsi les parois de l’estomac contre les brûlures gastriques.

On trouve essentiellement le curcuma en poudre, il s’utilise pour colorer et parfumer les soupes, tajines, pommes de terre et riz. Il s’incorpore également très bien à une salade de fruits.

Le curcuma a un très gros avantage en cuisine car il permet de corriger l’acidité de vos plats.

Le gingembre

Le gingembre a indéniablement des effets très positifs sur la digestion : il soulage les nausées et les vomissements, il facilite la digestion car il stimule la sécrétion de la bile et les mouvements de l’intestin, il diminue les gaz et les ballonnements et évite les brûlures d’estomac.

Râpé, haché frais ou même en poudre, le rhizome de gingembre s’utilise dans les plats sautés et les currys, les soupes, les ragoûts à l'orientale et les plats de poisson.

Confit ou cristallisé, il entre dans la composition de biscuits, gâteaux ou autres desserts.

En cas de nausées, on peut même mâchonner directement une tranche de gingembre frais.

La cannelle

La cannelle est utilisée depuis plus de 5.000 ans en médecine chinoise ou ayurvédique, car on lui a toujours reconnu de nombreuses vertus thérapeutiques.

Au niveau digestif, elle stimule les glandes salivaires et les muqueuses gastriques, favorisant ainsi la digestion.

Ses propriétés antispasmodiques lui permettent de soulager les spasmes douloureux de l'estomac et de l'intestin et en font un excellent allié contre les indigestions, la diarrhée, les nausées et les vomissements.

Enfin, la cannelle est formidable pour favoriser l'expulsion des gaz et atténuer les sensations de ballonnements.

Par ailleurs, elle possède des vertus tonifiantes qui permettent de lutter contre le petit coup de mou postprandial.

En cuisine elle fait des merveilles… car elle se marie divinement bien avec la pomme, la poire ou la banane, mais aussi le potiron, la patate douce, les carottes, les lentilles ou même le riz. Et n’oublions pas non plus, qu’en cette période de Noël, elle est l’un des ingrédients clé des du traditionnel vin chaud ou encore du pain d’épice.

Le cumin

Le cumin possède des propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires et stimulantes digestives qui lui permettent de lutter contre de nombreux troubles digestifs comme les ballonnements, les brûlures d’estomac, la constipation, l’aérophagie et les spasmes intestinaux.

Par ailleurs, il augmente les sécrétions gastriques permettant ainsi de protéger la muqueuse de l’estomac des attaques acides.

Son usage est très répandu dans la cuisine indienne et nord-africaine. Il s’associe facilement aux viandes (boulette de viande, tajines, poulet…) mais également aux poissons et crustacés (thon, crevettes…).

L’estragon

L’estragon contient de 60 à 70 % d’estragol, un composé qui stimule les sucs gastriques de l’estomac facilitant ainsi la digestion tout en diminuant le taux d’acidité du bol alimentaire : cela permet de calmer les ballonnements et de combattre les spasmes.

Ses feuilles fraîches très parfumées sont excellentes dans les salades, les sauces ou encore pour aromatiser le poulet. L’estragon s’utilise également souvent sous forme de feuilles séchées : ainsi vous êtes sûr d’en avoir toujours sous la main.

Une petite astuce en cette période de Noël : en prévention d’un repas copieux ou trop lourd, faites infuser un bouquet d’estragon (environ 30 g pour un litre d’eau) et buvez une tasse de cette préparation avec le début des festivités.

De même, en cas de ballonnements, buvez immédiatement une tasse de cette préparation, puis une autre après chaque repas, jusqu’à complète disparition de vos ballonnements.

La badiane

La badiane, en stimulant la sécrétion de bile, apporte une grande aide en cas de digestions lentes.

Elle est également très efficace contre tous les troubles dyspepsiques, c’est-à-dire les problèmes liés à l’estomac, comme les nausées et les brûlures gastriques.

Elle réduit la formation de gaz et facile leur élimination, permettant de diminuer les ballonnements, l'aérophagie et les éructations.

Elle permet également de limiter les spasmes associés aux troubles intestinaux.

La badiane est un fruit qui se présente sous forme d'une étoile de 5 à 10 branches, chacune contenant une graine.

C'est une épice très parfumée, utilisée pour apporter une touche anisée et piquante aux boissons (thé, vin chaud...) ou à des préparations culinaires (pâtisseries, viandes). Elle s’associe également très bien à toutes les salades de fruits.

Fenouil

Les graines de fenouil sont essentiellement utilisées pour améliorer la digestion en luttant contre les gaz et les ballonnements.

Les graines de fenouil, après avoir été légèrement chauffées à la poêle avant d’être pilées, exhalent un délicieux parfum anisé, qui sera tout particulièrement adapté pour accompagner les plats à base de poissons. Toutefois, on l’utilise également pour rehausser d’autres plats, comme les soupes ou les légumes (aubergines, artichauts…) ainsi que les salades de fruits (notamment d’ananas et d’oranges).

Les graines de fenouil entrent également dans la préparation de pains, de farces et parfument les saucisses et le chou.

La coriandre

La coriandre est considérée comme une épice sûre pour lutter contre les problèmes d’ingestion et en cas de brûlures ou de crampes d’estomac.

Elle empêche également la formation des gaz intestinaux.

Les graines de coriandre, utilisées telles quelles, s'ajoutent en début ou en cours de cuisson et servent principalement à parfumer les condiments. Elles aromatisent également les champignons à la grecque et les marinades.

Moulues, elles subliment les couscous, le riz, les terrines et mêmes certaines confitures ou compotes.

Si vous aimez la cuisine indienne ou orientale, n’hésitez pas ajouter de la coriandre moulue à vos curry ou à vos keftas. 

- Publicité -