Se reconstruire après le harcèlement

Se reconstruire après le harcèlement

Publié le 21 juillet 2020 à 17:40

Le harcèlement est une violence répétée qui peut être de nature physique, verbale ou psychologique. Ce problème sociétal de grande ampleur touche de nombreuses victimes que ce soit dans le milieu scolaire, professionnel ou bien même sur internet.

- Publicité -

 Le harcèlement se caractérise par de la violence, par la répétitivité des agressions et par l'isolement de la victime qui se trouve être dans l'incapacité de se défendre face à son ou ses agresseur(s).

Comment apparaît le harcèlement ?

Ce phénomène se base sur le rejet de l'autre et de ses différences, et les actions violentes de la personne qui harcèle sont motivées par la volonté de rabaisser la victime en s'appuyant généralement sur une ou plusieurs de ses caractéristiques. Le harceleur s'attaque ainsi à l'apparence physique de l'autre, à son identité (orientation sexuelle, identité de genre, etc.), à un éventuel handicap (physique ou mental), à son appartenance à un certain groupe social ou encore à ses centres d'intérêt qu'il juge être trop différent des siens. Le harcèlement peut aussi être motivé par de la jalousie ou bien par des conflits existants entre la victime et le harceleur.

La justice française protège les victimes de harcèlement en prévoyant des sanctions pénales contre l'auteur de ces violences physiques et/ou psychologiques. L'article 222-33 du Code pénal punit ainsi à hauteur d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende le harceleur et prévoit en parallèle des dédommagements d'aide à la victime.

Les conséquences du harcèlement sur l'estime de soi

Plus généralement, la victime traumatisée présente une faible estime d'elle-même et une vulnérabilité pouvant se répercuter sur ses relations amicales, professionnelles et amoureuses. Le harcèlement laisse donc d'importantes séquelles aux victimes qui tentent de se remettre de cette expérience traumatisante, plus ou moins rapidement et avec plus ou moins de difficultés. Parce qu'il est difficile de trouver la bonne personne à qui l'on puisse faire part de notre mal-être, la victime se renferme généralement sur elle-même et laisse ses blessures psychologiques telles quelles. Or, pour retrouver l'estime de soi après ces épreuves, il est crucial d'entamer une démarche de reconstruction.

Véritable traumatisme, la victime du harcèlement en porte les séquelles à plus ou moins long terme. Si certaines personnes tournent assez rapidement la page, d'autres ont plus de mal à s'en remettre. Les conséquences psychologiques du harcèlement peuvent ainsi aller d'états d'anxiété à des troubles dépressifs, mais aussi à des changements du comportement. À court terme, les effets du harcèlement peuvent se manifester par des troubles du métabolisme et du comportement (vomissements, maux de tête, arrêt de croissance, insomnies, troubles alimentaires, évanouissements, faiblesse du système immunitaire, etc.) et des troubles relationnels. La victime aura plutôt tendance à se renfermer sur elle-même et à garder ses émotions pour elle. Le harcèlement bouscule les compétences sociales essentielles à l'épanouissement et il est nécessaire de savoir quand demander de l'aide.

À moyen terme, la personne subissant un quelconque type de harcèlement peut développer des troubles anxio-dépressifs pouvant aller jusqu'à des comportements suicidaires ou violents. Dans le cas d'un harcèlement scolaire, les conséquences peuvent se répercuter sur le parcours scolaire de l'enfant avec un risque de décrochement si l'absentéisme devient de plus en plus fréquent. À long terme, les effets du harcèlement se manifestent par des troubles de la socialisation, mais aussi par des troubles d'ordre psychique (dépression, addictions en tout genre, tentatives de suicide, phobie sociale, etc.).

Se reconstruire après le harcèlement : quelques pistes pour vous aider

Pouvoir se confier et échanger avec une tierce personne est sans aucun doute l'une des meilleures solutions pour se défaire de ses anxiétés et pour mettre progressivement des mots sur notre mal-être. Il peut s'agir de personnes de notre entourage proche, mais aussi de professionnels ou bien de bénévoles aux côtés desquels il nous est possible d'avancer sur le chemin de la guérison.

Parce que ce processus demande parfois plus de temps et d'investissement, il existe aussi des formations qui permettent aux victimes de reprendre confiance en elles et de faire face à leurs blessures ancrées. Ces thérapies qui aident les victimes à retrouver l'estime d'elles-mêmes se suivent en parallèle de consultations chez des professionnels et mettent à votre disposition toutes les clés nécessaires à votre reconstruction et à votre épanouissement personnel.



Se soigner seul ou se faire aider

Ces formations ont l'avantage de ne pas se dérouler dans un cadre médical qui peut parfois s'avérer être angoissant. Vous pourrez donc tout à fait les suivre depuis chez vous et avancer à votre rythme. Le processus proposé par ces thérapies consiste à changer quelques habitudes de votre quotidien pour que puissiez appréhender votre vie d'une autre manière. Les étapes sont minutieusement expliquées par les formateurs, ce qui vous permet d'avancer et de progresser pas à pas. C'est finalement tout un cheminement personnel qu'il vous faudra explorer à votre rythme.

Les formations vous permettront de travailler sur vous même pour rendre votre personnalité plus lumineuse, sans vous brusquer ni vous accuser. Le but fondamental est concrètement que vous puissiez vous accepter tel que vous êtes, et améliorer votre confiance en vous. Les vidéos de ces formations pour retrouver l'estime de soi porteront essentiellement sur des aspects pratiques que vous pourrez tenter d'appliquer immédiatement dans votre vie quotidienne. Quelques cours théoriques nécessaires à votre cheminement personnel seront aussi proposés.

Parce que le processus de reconstruction demande du temps et de l'investissement, il sera nécessaire de suivre ces séances avec rigueur et assiduité. Généralement, vous ressentirez les premiers bénéfices de ces thérapies deux semaines après le début. Il vous faudra bousculer vos habitudes et vous préparer à ce que ces cours puissent chambouler votre train de vie, mais les bénéfices sont innombrables. Vous ressortirez assurément plus fort et métamorphosé de ces thérapies qui vous permettront d'aborder la vie sous un nouvel angle, et de la vivre pleinement ! Ne laissez plus de prise aux harceleurs, et de victime, ne devenez pas bourreau : la clé de la reconstruction se trouve dans la recherche de l'équilibre.

- Publicité -