Bilan minceur offert >

La sylvothérapie : les bienfaits des arbres sur la santé

La sylvothérapie : les bienfaits des arbres sur la santé

Publié le 13 mars 2023 à 17:11

Grâce à ses vertus apaisantes, déstressantes et réconfortantes, la sylvothérapie ne finit pas d'étonner pour ses bienfaits sur notre organisme. Originaire du Japon, et déjà très populaire aux États-Unis, cette pratique ancestrale désigne une pratique de soin, de méditation et de relaxation grâce au contact des arbres. En effet, le “tree hugging”, en anglais, ou encore le bain de forêt, aurait des vertus insoupçonnées, tant au niveau de notre esprit que de notre corps. Découvrons ensemble ses bienfaits sur la santé et la manière de pratiquer cette tendance de plus en plus en vogue.

Quels bienfaits sur la santé ? 

En réalité, la sylvothérapie n’est pas une pratique récente, elle a toujours existé et ce sur tous les continents, sous la forme d’un appel profond vers la nature. En effet, qui n’a pas déjà ressenti un bien-être réel en se promenant en forêt ? En observant le soleil transpercer les arbres ? En foulant les feuilles mortes tombées au sol ? Sans le savoir, tout un chacun a déjà pratiqué une forme de sylvothérapie. Et pour cause, 80% des Français vivent en ville, contre 20% en campagne. Se reconnecter à la nature et prendre un grand bol d’air frais est donc d’autant plus apprécié et provoque une réelle émotion positive et apaisante. On a l’impression que l’on s’éloigne de tout, et qu’on se reconcentre sur des choses simples et essentielles. 

Les bienfaits que peut provoquer la sylvothérapie ont été prouvés scientifiquement à plusieurs reprises. Concrètement, cette pratique permet, au-delà d’améliorer notre bien-être général, de lutter contre des maux parfois plus profonds. Elle permet, par exemple, de diminuer l’anxiété et le stress, de lutter contre diverses formes de déprime, de lutter contre les pertes de mémoire, de renforcer le système immunitaire, et d’autres choses encore. Vous le constaterez donc, les bienfaits sont nombreux.  

À qui s’adresse la sylvothérapie ? 

Dans un monde très sédentaire, où beaucoup d’entre nous travaillent toute la journée, immobiles et cantonnés à un bureau et devant des écrans, il est parfois bon et même conseillé, d’essayer de retrouver un lien avec la nature et de s’y reconnecter. La sylvothérapie s’adresse donc avant tout à des personnes qui désirent se relier à la nature et aux arbres, de prendre soin de soi et des autres dans une démarche 100% naturelle.

Elle s’adresse aussi aux curieux qui souhaitent connaître et expérimenter cette connectivité avec la nature, qui prendront plaisir à découvrir la nature, ses mystères, ses particularités ou encore ses bienfaits. La sylvothérapie, c’est également pour ceux qui cherchent à se détendre, à améliorer leur bien-être, à s’échapper de la routine quotidienne, à prendre un grand bol d’air frais. Enfin, cette pratique s’adresse à ceux qui désirent prendre soin de leur santé, que ce soit pour traiter des maux profonds, ou tout simplement pour s’apaiser et se ressourcer. 

Comment pratiquer la sylvothérapie ?

Il faut avant tout choisir le lieu idéal. Il est recommandé d’aller en forêt plutôt que dans des parcs. Bien sûr, s’il n’est pas possible d’aller en forêt, un parc fera l’affaire, mais au plus la densité est grande, au plus les effets des arbres sont bénéfiques. Essayez également de trouver des petits coins calmes et paisibles, où vous vous sentez bien. En effet, en fonction des forêts et des arbres présents, le ressenti est différent. C’est pourquoi, il est important de choisir un lieu propice au relâchement et la confiance. Il existe deux formes de sylvothérapie, la “cure” et la “douche”. La douche, c’est deux heures en forêt, et la cure, c’est une immersion totale pendant un weekend. Bien évidemment, les bienfaits seront plus profonds si vous choisissez de faire la cure, mais la douche est déjà un bon début.

Un fois en forêt, prenez conscience des arbres qui vous entourent, observez-les, essayez de définir de quel type d’arbres il s’agit, etc. Observez le feuillage, le soleil qui passe à travers, les formes et la grandeur des arbres. Dans une forêt de sapin par exemple, tout est plus foncé, la couleur du tronc, des épines, la luminosité générale, etc. Les forêts de conifères sont idéales pour les personnes désorganisées, les formes sont droites et ils dégagent énormément d’énergie. Une forêt de feuillus va plutôt calmer les esprits et donner de l’espace et une sensation de liberté. Approchez-vous des arbres, touchez les écorces et leurs feuilles, respirez profondément, et si vous le sentez, faites un câlin à l’arbre de votre choix. Finalement, vous pouvez improviser et faire ce que vous voulez, ce que vous ressentez, et surtout ce qui vous fait du bien. Il n’y a aucune contrainte. 

Vous l’aurez compris, cette déconnexion au monde digital et cette reconnexion à la nature permet un bien-être profond. La sylvothérapie peut être une expérience enrichissante, alors pourquoi ne pas essayer vous aussi ? 

- Publicité -

- Publicité -