Qu’est-ce qu’une peau atopique ?

Qu’est-ce qu’une peau atopique ?

Publié le 22 juillet 2020 à 18:44

Les peaux atopiques peuvent être très compliquées à entretenir au quotidien. Découvrez nos conseils pour en prendre soin.

- Publicité -

Vous avez souvent la peau qui tire, des plaques d’eczéma ou d’urticaires ? Peut-être que vous avez une peau atopique. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est une peau atopique et comment en prendre soin au quotidien.

Une peau atopique : définition

Une peau atopique est une peau qui souffre de ce qu’on appelle une dermatite atopique. Cette maladie de peau inflammatoire peut commencer dès le plus jeune âge ou se manifester plus tard dans la vie. Elle est assez répandue, à des degrés différents. Mais le plus souvent, elle se déclare dans les premières années de la vie.

Il est important de noter une différence entre les peaux atopiques et les peaux dites « à tendance atopique ». Cette appellation désigne en effet toutes les peaux très sensibles. Si vous n’avez jamais eu de souci de peaux avant d’atteindre l’âge adulte, il y a de grandes chances pour que vous ayez une peau à tendance atopique et non une peau atopique. Une peau sèche, par exemple, n’est pas forcément atopique. Une peau atopique est extrêmement sèche et réactive, notamment à plusieurs produits du commerce. Les crises arrivent par poussées.

 

Une peau atopique : pourquoi ?

Comme pour beaucoup de maladies de peau, l’origine de la peau atopique est assez floue et mystérieuse. Sa provenance est génétique dans plus de 50 % des cas. Si vous en souffrez, personne ne peut savoir avec exactitude pourquoi, mais vous avez dans tous les cas un terrain épidermique prédisposé. Si vous avez un doute, n’hésitez donc pas à demander aux membres de votre famille si les problèmes de peau sont répandus dans la famille. La plupart du temps, une personne qui souffre de dermatite atopique est également sujette à d’autres pathologies telles que des allergies saisonnières, alimentaires ou encore de l’asthme.

Dermatite atopique ou peau à tendance atopique ?

Les symptômes d’une peau à tendance atopique :

  • Des crises diffuses qui se sont déclenchées à l’âge adulte ;
  • Des plaques de sécheresse ;
  • Des desquamations ;
  • Des poussées d’eczéma ;
  • Des poussées d’urticaires, mais limitées.

Les symptômes d’une dermatite atopique :

  • Des poussées d’eczéma poussées, mais localisées ;
  • Des irritations ;
  • Des démangeaisons douloureuses ;
  • Formation de cloques, de suintements puis de croûtes.

Une peau atopique : comment en prendre soin

Une dermatite atopique est à surveiller de près, car elle mène souvent à des plaies ouvertes qui pourraient laisser entrer des bactéries et déclencher une surinfection. D’une manière générale, la peau devient poreuse et laisse donc passer les allergènes et les infections. L’épiderme ne peut plus jouer son rôle de protecteur des agressions extérieures.

Chez le bébé

Une peau atopique se déclarant souvent aux alentours des 3 mois de l’enfant, elle nécessite des soins particuliers. En cas de doute, parlez-en à votre pédiatre. Si la peau de votre bébé se révèle atopique, il faudra alors augmenter son hydratation et soigner l’inflammation. Voici les produits conseillés en cas de peau atopique chez le bébé :

  • une crème hydratante ou émolliente ;
  • une huile de bain en lieu et place du savon, beaucoup trop asséchant.

Chez l’adulte

En cas de dermatite atopique sévère, il faudra suivre un traitement médical qui consiste à apaiser les zones touchées pendant les crises et à soigner les inflammations afin d’éviter les risques de surinfection et d’aggravation. En période de crise ou entre les crises, il faut prendre bien soin de cette peau fragile et brutalisée par les agressions extérieures en permanence. Soyez prudent quant à la composition des produits que vous mettez sur votre peau, préférez des produits dits propres et adaptés aux peaux atopiques achetés en parapharmacie ou en pharmacie. Optez pour des crèmes qui contiennent des actifs végétaux ou même pour des huiles végétales qui nourrissent la peau en profondeur.

Le stress est souvent un facteur aggravant des maladies de peau, pensez à consulter un psychologue si vous remarquez que les deux sont étroitement liés. En cas de stress à venir, au travail par exemple, pensez à prévenir les crises en échangeant avec votre médecin pour peut-être ajuster le traitement durant cette période.

Une peau qui peut altérer la qualité de vie

Une peau atopique n’est pas toujours facile à gérer, c’est pourquoi il faut absolument en prendre soin et trouver la routine qui fonctionne pour votre peau. Trouver un dermatologue avec qui vous vous sentez en confiance et tester plusieurs produits/méthodes avant de cibler ce qui vous correspond. Les désagréments liés à une peau aussi sensible peuvent affecter votre vie quotidienne, n’hésitez donc pas à être exigeant quant à l’efficacité ou non d’un produit ou d’un autre. Dans tous les cas, pour chaque nouveau produit que vous allez essayer, pratiquez un premier test en appliquant une petite quantité sur un coin de votre peau afin de vérifier que vous n’êtes pas allergique à ce produit précis.

- Publicité -