| | | Protéines, glucides, lipides, à quoi servent-ils ?

Protéines, glucides, lipides, à quoi servent-ils ?

Les nutriments énergétiques sont essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Véritables carburants de notre cerveau, de nos muscles, de nos os… ils sont indispensables pour garder une bonne santé !

1. Les protéines pour un corps solide

Les protéines font partie des protides, constitués d’acides aminés. On parle de protéines quand le nombre d’acides aminés est élevé et de peptides quand il est bas. Parmi les 22 acides aminés, 8 ne peuvent être fabriqués par l’organisme, ils sont dits indispensables ou essentiels. Ils doivent impérativement être apportés par l’alimentation.

D’un point de vue nutritionnel, on classe les protéines selon leurs valeurs biologiques :

  • Les protéines complètes contiennent les 8 acides aminés essentiels en bonne proportion. On les retrouve dans les aliments d’origine animale : viandes, volailles, poissons, produits laitiers, œufs (le blanc d’œuf est le mieux équilibré)…
  • Les protéines incomplètes dans lesquelles il manque un ou plusieurs acides aminés. On les retrouve dans les aliments d’origine végétale : légumineuses, céréales.

Le rôle des protéines

Les protéines forment les éléments solides de notre corps, elles assurent la croissance de l’enfant et de l’adolescent. Elles servent au renouvellement et au fonctionnement des cellules. Elles participent également à la fabrication des hormones comme l’insuline, des enzymes (protéines qui accélèrent les réactions chimiques dans l’organisme), des neurotransmetteurs… Elles sont indispensables à nos muscles, à la souplesse de notre peau et contribuent au bon fonctionnement du système immunitaire.
Le + bien-être : Grâce à leur fort pouvoir sur la satiété, les protéines évitent d’avoir faim entre les repas. Elles « calent » et éloignent les risques de grignotage. 

Comment améliorer sa consommation de protéines ? 

Il faut une alimentation variée qui associe à part égale, au même repas, les différentes sources de protéines. Privilégiez les aliments riches en protéines mais pauvres en lipides saturés (comme le poisson) et améliorez la digestibilité des protéines par la cuisson. L’apport journalier recommandé est estimé à 1gr/kg de poids corporel (2 gr pour les enfants, les adolescents, les femmes enceintes et les personnes âgées). Chaque gramme de protéines apporte 4 Kcal.
Le + bien-être : préférez les viandes blanches et le poisson à la viande rouge. 

Trop ou pas assez de protéines, les risques pour la santé 

Un apport excessif de protéines (dans le cadre d’un régime hyperprotéiné par exemple), acidifie notre l’organisme (oxydation des cellules) et peut entraîner une atteinte du foie et des reins ainsi qu’une décalcification. A l’inverse, une carence en protéines mène à une fonte des muscles et des organes, à une perte de souplesse de la peau, à un manque de fer et à une mauvaise oxygénation de l’ensemble des cellules.



A lire sur Bien manger

A découvrir sur le mag

Les apports nutritifs ont une grande influence sur notre équilibre à la fois psychologique et physique. Les carences peuvent en effet être à l’origine de petits coups de fatigue ou d’une baisse de moral, très répandue en hiver. Clic bien-être vous propose de découvrir les aliments à privilégier dans votre assiette pour retrouver une alimentation équilibrée et une santé au top. Les vitamines jouent par exemple un rôle primordial dans notre alimentation, tout particulièrement la vitamine D, ou encore le potassium. Adapter votre façon de manger est en effet le secret pour bien se préparer à un changement de saison, un changement de rythme de vie ou mettre fin à une fatigue passagère.