Le gingembre : une racine aux propriétés infinies

Le gingembre : une racine aux propriétés infinies

Publié le 23 janvier 2012 à 08:00

Ce rhizome, célébrité multimillénaire au goût puissant, connaît un succès aussi bien culinaire que médicinal. Peu importe sa forme, le gingembre est un allié bien-être exceptionnel !

Qu’est ce que le gingembre ?

Une racine parfumée 

Le gingembre, originaire du continent asiatique, se plait à pousser sous les tropiques mais s’accommode facilement au climat plus frais et sec. C’est une plante vivace aux longues feuilles très odorantes dont on recueille les rhizomes tubéreux aromatiques 9 à 10 mois après la plantation. Épice essentielle, le gingembre est couramment utilisé dans la cuisine asiatique, créole. En Afrique, son jus sert de base à certaines boissons.

Différent selon sa provenance

Le gingembre a une qualité et un goût nettement différents selon son origine (climat, sol, mode de culture).
Le gingembre jamaïcain : son arôme est singulier et délicat. Commun sur les étals européens, il se consomme frais en cuisine ou en boisson.
Le gingembre australien : cette variété a la particularité de ne contenir quasiment que des fibres. Il est très sucré, citronné et sert essentiellement à l’élaboration de confiseries.
Le gingembre africain (Nigéria, Sierra Leone) : ce rhizome est très corsé, avec une saveur plutôt camphrée. Il est surtout utilisé pour son huile essentielle afin d’agrémenter les produits cosmétiques, pharmaceutiques et l’industrie agro-alimentaire.
Le gingembre indien : à la saveur subtilement citronnée, cette variété est destinée essentiellement à la déshydratation, à la réduction en poudre. Il existe d’autres pays producteurs moins réputés (Chine, Japon, Indonésie, Brésil…)

Ce qu’il renferme 

Le gingembre est principalement constitué d’eau, de glucides (surtout de l’amidon), de protéines, de lipides, de fibres et d’huile essentielle. Il renferme des vitamines B, C et des minéraux. Sa saveur puissante rehausse les plats et profite donc à une alimentation régime.

Son goût 

Le goût piquant, poivré, citronné, brûlant du gingembre est surtout dû aux gingérols, molécules aromatiques très concentrées dans les rhizomes frais. Cette sensation de chaleur est agréable pour le palais. Ce goût est nettement effacé dans le gingembre séché.

Les propriétés médicinales du gingembre

Le gingembre est un remède qui soigne quasiment tous les maux, il :

  • Soulage les troubles gastriques : il aide à lutter contre les spasmes, les gaz intestinaux, les ballonnements, les diarrhées… Le gingembre est l’allié du tube digestif car il stimule la sécrétion salivaire, la production de sucs gastriques, la mobilité des intestins. Si vous l’incorporez dans vos plats, cette épice alcaline rendra vos repas plus légers et plus digestes.
  • Diminue les nausées : le gingembre prévient le mal des transports (mal de mer, de l’air…) ainsi que les nausées liées à la grossesse ou les vomissements post-opératoires.
  • Soulage les symptômes grippaux et les rhumes : le gingembre a des propriétés antibactériennes et antiseptiques qui en font un allié de taille pour combattre les maux de l’hiver. Il éloigne la fièvre, soulage la toux, les angines et divers troubles respiratoires.
  • Apaise les inflammations : en usage externe, l’huile essentielle de gingembre aide à réduire les douleurs musculaires, rhumatismales. Elle traite aussi les migraines et autres troubles liés à un manque d’oxygénation au niveau du cerveau.
  • Un puissant antioxydant : le gingembre, cru comme cuit, contient plus d’une quarantaine de composants luttant contre les radicaux libres (responsables du vieillissement des cellules). Il fait partie des épices garantissant la longévité dans la tradition japonaise.   

Le gingembre, un puissant stimulant

Le gingembre riche en substances tonifiantes stimule :

  • Le tonus : avec ses propriétés revitalisantes, le gingembre redonne du tonus. Il est recommandé en cas de fatigue passagère. C’est un booster naturel qui redonne rapidement de l’énergie.
  • L’appétit : le gingembre a des vertus apéritives, une pincée de gingembre frais avant le repas ouvre nettement l’appétit et aide la digestion.
  • La circulation : la consommation de gingembre améliore la circulation sanguine et lymphatique. Elle aide à diminuer le taux de mauvais cholestérol et de triglycérides dans l’organisme. Elle active la circulation sanguine.
  • La libido : ami du sexe, le gingembre est reconnu pour ses propriétés tonifiantes, il se voit donné des vertus aphrodisiaques depuis des millénaires. Cette action stimulante sur le tonus sexuel serait due à son action vasodilatatrice notamment sur les organes du bassin. Contre l’impuissance, la médecine chinoise préconise une boisson à base de gingembre, de miel et d’œuf.

Le gingembre sous toutes ses formes

  • Frais : le gingembre donne toute sa puissance lorsqu’il est consommé frais, pelé ou non, râpe ou en rondelle. Les proportions varient en fonction des goûts de chacun. Il se choisit ferme avec une peau fine légèrement argentée sous laquelle se cache une chair jaune pâle, juteuse et odorante. Plus le rhizome est gros, plus sa saveur est piquante. Il se conserve quelques semaines au réfrigérateur (évitez cependant les zones humides au risque de le voir moisir rapidement) ou placé à l’air ambiant à côté de vos oignons et échalotes. Il rehausse tous vos plats, vos desserts, agrémente vos vinaigrettes…
  • Mariné : indissociable de la cuisine japonaise, le gingembre mariné dans le vinaigre de riz se retrouve aux côtés des sushis, sashimis pour rafraîchir le palais entre chaque bouchée. On utilise alors les jeunes rhizomes, juteux et charnus au goût très doux.
  • Confit : le gingembre confit ou cristallisé entre dans la composition de biscuits et différents desserts. Cette friandise est très consommée dans les pays asiatiques.
  • En poudre : séché puis moulu, le gingembre relèvera subtilement vos viandes, vos poissons, vos terrines, vos pâtisseries, vos pains d’épices… Son goût totalement différent du produit frais, s’associe merveilleusement bien avec la noix de muscade. Une fois ouvert, il s’évente et perd rapidement son arôme.

Vous n’aimez pas le goût prononcé du gingembre ? Profitez néanmoins de tous ses bienfaits sous formes de gélules, de comprimés et de capsules disponibles en parapharmacie. L’huile essentielle de gingembre est aussi une bonne alternative pour bénéficier de toutes les vertus de cette racine.

Le gingembre et votre palais

  • Un arôme puissant : le gingembre donne du corps à vos plats. Il aromatise vos entrées, vos salades sucré/salé, vos plats, vos sauces… Il s’associe à merveille aux poissons (surtout crus) ainsi qu’aux volailles.
  • En dessert : côté sucré, il se marie très bien avec la pomme, l’ananas, les fraises, la poire, les agrumes…Frais ou en poudre, il apporte un peu de piquant à vos desserts. Il donne du goût à vos biscuits, gâteaux, pain d’épices.
  • En infusion : écrasez une petite quantité de gingembre frais puis faites-la infuser dans de l’eau le chaude accompagnée de cannelle, de cardamone ou encore de clous de girofle. Cette préparation est excellente pour renforcer l’organisme contre les microbes et, prise en mangeant, elle facilite la digestion.
  • Le jus de gingembre : cette boisson, très appréciée dans de nombreux pays d’Afrique Noire, est excellente en période de grand froid. Pourtant consommée fraîche, elle réchauffe le corps. Elle est essentiellement composée de gingembre, d’eau et de sucre. Recette du jus de gingembre.
  • La limonade au gingembre : il y a beaucoup de recettes mais les ingrédients de base sont le gingembre, le citron, le sucre et la levure. La vraie limonade au gingembre est faite à partir de racines fraîches de gingembre souvent avec d’autres arômes tel que le genévrier, la réglisse ou le chili lequel donne un produit extra "fort". La marque commercialisée la plus connue en France est Canada Dry .

Et vous le gingembre, comment l’aimez-vous ?

- Publicité -

- Publicité -