6 remèdes naturels pour soulager l’érythème fessier

6 remèdes naturels pour soulager l’érythème fessier

Publié le 10 février 2016 à 10:00

Pour soigner naturellement les rougeurs du siège de votre bébé, il existe des solutions douces et naturelles, Bicarbonate de soude, avoine, camomille… les remèdes d'antan préviennent et soulagent efficacement l'érythème fessier du nourrisson.

- Publicité -

L’érythème fessier chez le bébé est une rougeur qui irrite et démange. Les causes peuvent être multiples (érythème de frottement, érythème ammoniacal, hyperacidité des selles, prolifération de certaines bactéries, champignons ou levures...). La peau étant très fine sur cette partie du corps, l’acidité des selles et des urines dans laquelle elle macère entre deux changes n’arrange rien. Les plaques rouges, parfois suintantes peuvent devenir très douloureuses.

6 solutions naturelles pour soulager l’érythème fessier du nourrisson

Le lait maternel

Si vous êtes toujours en période d’allaitement, le meilleur remède contre l’érythème est en vous ! En effet, vous pouvez appliquer du lait maternel sur les rougeurs afin de les soigner. Sa richesse naturelle aide à nourrir et cicatriser la peau. De plus, avec cette méthode, vous êtes certaine que votre enfant n’aura aucune réaction allergique.

Avec du bicarbonate de soude

Dans l’eau du bain de votre enfant, ajoutez 2 cuillères à café de bicarbonate, mélangez bien puis baignez votre petit. L’eau bicarbonatée adoucira la peau irritée. A chaque change, vous pouvez également utiliser de l’eau additionnée de bicarbonate de soude (1 cuillère à soupe pour 2 tasses d’eau) pour laver les fesses de bébé.

La fécule de maïs

Si vous avez de la fécule de maïs sous la main, n’hésitez pas en déposer délicatement sur la  zone rougie par l’érythème juste avant de remettre la couche propre. Cela évite la douleur par frottement et aide à la guérison. Une cuillère d’amidon de maïs peut être ajoutée à l’eau du bain, même en prévention. En effet, cette poudre naturelle aux propriétés antifongiques évite l’apparition de champignons souvent responsables de plaques d’irritation. La fécule peut être remplacée par de l’argile blanche très fine.

La camomille

Pour soulager la douleur et aider à la cicatrisation, vous pouvez vaporiser de l’hydrolat de camomille romaine sur les zones atteintes. Laisser sécher à l’air libre puis appliquer un crème au calendula.

Les flocons d’avoine

L’avoine permet d’adoucir naturellement l’eau du bain et laisse la peau toute douce. Riche en vitamines et oligo-éléments, elle hydrate la peau de votre bébé et l’aide à se débarrasser de ses rougeurs. Pour bénéficier de ces vertus, placez des flocons d’avoine dans un pochon en tissu que vous placerez sous le robinet quand vous ferez couler le bain (agitez-le 2 ou 3 fois pour libérer toutes les substances bénéfiques).

L’huile végétale

L’huile peut également être utilisée pour soulager l’érythème fessier. On reconnaît l’efficacité de l’huile de coco, riche de ses vertus antifongiques et antimicrobiennes (d’un grand intérêt en cas d’érythème dû à une bactérie, un champignon ou une levure comme Candida albicans par exemple). Elle aide à apaiser et à cicatriser. On peut également avoir recours à l’huile d’olive, de calendula bio, de jojoba ou encore de pépins de raisin (la moins odorante). Quelques gouttes d’huile peuvent être ajoutées à l’eau du bain, même en prévention. Préférez des huiles bio.

7 conseils en cas d’érythème fessier

  • Changer régulièrement les couches. Favoriser l’usage de couches lavables naturelles ne renfermant pas de produits chimiques irritants.
  • Supprimer également tout ce qui pourrait créer une allergie tels que la lessive, l'assouplissant et les remplacer par des produits naturels comme le savon de Marseille et le vinaigre blanc. Retrouvez notre recette pour fabriquer votre lessive maison au savon de Marseille.
  • Laver les fesses à l’eau tiède et un savon sans savon à ph neutre ou au savon d’Alep.
  • Eviter les frottements.
  • Ne pas donner un bain tous les jours. Un jour sur deux peut être suffisant.
  • Si possible, laisser l'enfant sans couche pendant 15-20 minutes de temps à autre afin que la peau respire et s’assèche.
  • En prévention, utiliser du liniment oléo-calcaire ou une crème grasse.

Infos pratiques

Sources : Les Remèdes Naturels, Les indispensables trucs et astuces de grand-mères - Atlas / Naturo Famile, 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les plantes - Albin Michel / Le Grand Larousse du bicarbonate - Larousse

- Publicité -