La grossesse - semaine 34

La grossesse - semaine 34

Publié le 03 février 2017 à 15:00

Bébé est en pleine forme, et vous le sentez bouger plus que jamais ! C’est une expérience incroyable dont vous devez profiter au maximum car d’ici quelques semaines, il manquera cruellement de place pour gigoter !

Semaine d’aménorrhée : 36ème

Semaine de grossesse : 34ème

Embryon : 43cm / 2200g

Pour la future maman :

Vous êtes en forme, mais les contractions commencent à se faire sentir. Parfois, c’est même douloureux, et c’est normal ! Mais ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal, sauf si elles deviennent trop rapprochées et trop régulières. Vos seins sont de plus en plus lourds, et vous pouvez observer une première montée de lait. Quant à votre bassin légèrement douloureux, c’est tout simplement dû au fait qu’il s’écarte pour préparer l’accouchement !

Votre utérus :

Votre utérus prend tellement de place qu’il en devient gênant. Vous pouvez ressentir quelques douleurs dans le bas ventre. Pas d’inquiétude, c’est simplement la mise en place tout à fait normale de votre corps avant l’arrivée de votre bébé.

Pour le bébé :

Bébé pèse 2.200kg et mesure maintenant 43cm. Il grossit à vue d’œil, et boit énormément de liquide amniotique, qu’il digère. La plupart des organes fonctionne maintenant. C’est souvent à cette période de la grossesse que votre enfant a le hoquet régulièrement, ce qui provoque de petits soubresauts amusants à observer.

Les rendez-vous :

Vous n’avez pas de rendez-vous cette semaine. Mais il se peut que vous poursuiviez vos séances de préparation à l’accouchement cette semaine. Si le bébé est déjà très bas et qu’il appuie sur le col, vous pourrez revoir votre gynécologue pour vérifier que tout va bien.

Les précautions :

Si vous ressentez une perte de liquide, rendez-vous rapidement dans votre maternité afin de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une fissure de la poche des eaux. Si c’était le cas, vous devrez rester hospitalisée et sous surveillance jusqu’à votre accouchement.

Les conseils :

Il est maintenant fortement déconseillé de partir à l’aventure à des centaines de kilomètres de chez vous. Il faut absolument vous reposer, et vous allonger dans la journée pour prendre soin de vous et de votre bébé. Profitez de ces moments magiques, ils passent vite et vous manqueront sûrement après l’accouchement.

- Publicité -

- Publicité -