Futuroscope : une toute nouvelle animation pour découvrir comment vivent les personnes malvoyantes

Futuroscope : une toute nouvelle animation pour découvrir comment vivent les personnes malvoyantes

Publié le 24 juillet 2015 à 11:00

Découvrez la toute nouvelle animation du Futuroscope de Poitiers : un parcours inédit à faire dans l’obscurité où seuls les odeurs, les matières où les sons vous aideront à vous repérer.

- Publicité -

Une expérience inédite dans le noir

Depuis le 20 juillet, une nouvelle animation, « Les Yeux Grands Fermés », anime le Futuroscope (près de Poitiers) : en effet, en association avec l’Institut de la Vision et Streetlab, une expérience inédite est proposée aux visiteurs pour essayer de les sensibiliser aux pathologies oculaires, comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la maladie de Stargardt ou encore à la rétinopathie pigmentaire, des maladies qui altèrent progressivement la vue en inhibant la vision centrale.

A l’aide d’un animateur malvoyant, les participants se déplacent le long d’un parcours dans l’obscurité, à travers différents paysages et décors (Louisiane, New-York, Himalaya) reconstitués à partir d’odeurs, de matières et de sons. Chacun doit faire appel aux autres sens que la vue pour pouvoir se repérer.

Des animations avant le parcours

Avant de se lancer dans ce parcours sensoriel, le visiteur découvre une mini-exposition qui présente une bande dessinée abordant avec humour, sur plusieurs panneaux, la réalité de la malvoyance :

  • le premier panneau présente une scène dans les yeux d’une personne malvoyante, en abordant trois pathologies différentes (DMLA, Rétinopathie pigmentaire et maladie de Stargardt).
  • le second présente la même scène du point de vue d’une personne valide.
  • le dernier apporte des informations sur les 3 pathologies.

Par ailleurs, un dessin animé présenté sur grand écran, d’une durée d’une minute, met en scène des grands-parents et leur petit fils, la grand-mère étant atteinte de DMLA.

Il est également proposé dans cet espace ludo-éducatif, une bande dessinée interactive sous la forme de cartoons avec des jeux et quizz, ainsi qu’une vidéo scientifique en 3D sur l’anatomie de l’œil, et les conséquences des différentes pathologies sur celui-ci.

A la sortie de l’animation

Après le parcours sensoriel, une  vidéo scientifique explique les enjeux de la recherche sur les implants rétiniens.

Trois activités sont aussi proposées aux visiteurs pour mieux comprendre les pathologies abordées :

  • une « Aventure Visuelle » avec un Oculus Rift (masque de réalité virtuelle) pour sensibiliser à la Rétinite Pigmentaire, consistant en la recherche d’un trésor Aztèque avec un champ de vision réduit.
  • un jeu des 7 différences, entre deux images dont une représentant une atteinte de la vision centrale.
  • un jeu de plateforme contrôlé par les yeux, afin de sensibiliser de manière ludique à la vision en mouvement, et aux techniques de rééducation orthoptiques.

- Publicité -