| | | Cancer du sein : le dépistage des femmes à risques élevés sera remboursé à 100 %

Cancer du sein : le dépistage des femmes à risques élevés sera remboursé à 100 %

A l’occasion du lancement de la campagne « Octobre Rose », la ministre de la santé a annoncé, qu’à partir du printemps 2016, tous les examens de dépistage du cancer du sein seront remboursés à 100 % pour les femmes à risques élevés, quel que soit leur âge.

Il faut aller plus loin que le dépistage organisé qui existe à l’heure actuelle

En France, 12 000 personnes meurent d’un cancer du sein chaque année. On sait pourtant que si ce cancer est détecté tôt, les femmes ont 9 chances sur 10 de guérir.

Pour dépister le plus tôt possible un cancer du sein un « dépistage organisé » a été mis en place depuis plusieurs années : toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans ont le droit à une mammographie prise en charge à 100 % tous les deux ans.

Une surveillance plus importante pour les femmes à risques élevés

Toutefois, certaines femmes sont dites « à haut risques » ou « à niveau de risque élevé » car elles présentent une probabilité plus importante que les autres de développer un cancer du sein.

Il s’agit notamment des femmes ayant une mère qui a eu cette maladie, mais aussi des femmes ayant elle-même des antécédents de cancer du sein ou certaines anomalies du sein, ou encore des femmes qui ont été exposées à une irradiation thoracique à haute dose, notamment pour le traitement d'une maladie de Hodgkin.

Il existe également certaines prédispositions génétiques (BRCA 1 ou BRCA 2), qui exposent les femmes qui en sont porteuses à un risque dit « très élevé » de cancer du sein. Dans ce cas, la surveillance clinique commence dès 20 ans et la surveillance radiologique dès 30 ans.

Pour toutes ces personnes à risques élevés, des examens sont souvent nécessaires avant 50 ans et après 74 ans.

De même, entre 50 et 74 ans, des examens plus fréquents que tous les 2 ans sont souvent nécessaires.

Un remboursement à 100 % pour tous les examens

Pour que ces femmes puissent effectuer tous les soins nécessaires, la ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé, qu’à partir du printemps 2016, tous les examens de dépistage seront pris à 100 % par la caisse primaire d’Assurance Maladie.




A lire sur Médecine

A découvrir sur le mag

Retrouvez toutes les dernières nouvelles du monde de la santé ! Chaque semaine, découvrez de nouveaux articles pour toujours être au courant des découvertes et avancées médicales (dépistage du sida...), des alertes alimentaires, les nouvelles lois (remboursement du dépistage du cancer du sein), les évènements solidaires… Le webmagazine Clic Bien-être vous accompagne également avec des guides et conseils pour prévenir, guérir et apprendre les gestes qui soulagent pour les désagréments de tous les jours : arthrose, maux de ventre et autres n’auront plus de secret pour vous !