| | | Le cancer colorectal

Le cancer colorectal

Tout comprendre sur le cancer colorectal : ses symptômes, son diagnostic, les facteurs de risque, le dépistage, les traitements.

1. Définition

Le cancer colorectal se forme, comme son nom l’indique, au niveau du côlon ou du rectum (la dernière partie du gros intestin).

C’est une pathologie fréquente puisqu’on dénombre plus de 42 000 nouveaux cas chaque année en France avec plus de 17 000 décès, ce qui place ce cancer en termes de mortalité en 2ème position chez l’homme après le cancer du poumon et en 3ème position chez la femme après les cancers du poumon et du sein.

L’âge moyen du diagnostic est de 69,5 ans chez l’homme et 72,8 ans chez la femme.

Le taux de survie est de 56 % à 5 ans en moyenne, mais il s’élève à 94 % pour les cancers diagnostiqués au stade I, d’où l’importance d’un dépistage précoce.

80 % des cancers colorectaux sont sporadiques, 15 % sont des formes familiales et 5 % sont liés à une prédisposition génétique.

Dans 60 à 80 % des cas, les cancers colorectaux proviennent de la transformation maligne d’une tumeur précancéreuse, le polype adénomateux ou adénome. En moyenne, seuls 2 à 3 % des adénomes dégénèrent, mais le risque de dégénérescence maligne augmente avec la taille du polype (le risque existe surtout avec un adénome mesurant plus d’un centimètre).

Lors de son évolution, l’accroissement du diamètre de la tumeur peut être à l’origine d’un rétrécissement de l’intestin pouvant entraîner une occlusion intestinale. Des métastases peuvent ensuite envahir d’autres organes, essentiellement le foie et les poumons.




A lire sur Médecine

A découvrir sur le mag

Une pomme par jour éloigne le médecin, mais est-ce la seule chose à faire ? Le webmagazine Clic Bien-être vous donne tous les conseils et astuces pour prendre soin de sa santé et être bien dans son corps ! En dehors des consultations chez le docteur, apprenez  comment surveiller les signes de manque de vitamines, de calcium, de déshydratation, quels aliments consommer pour renforcer son organisme, mais aussi comment se préparer ou se soulager contre les maux tels que les coups de froid, les allergies, l’intoxication alimentaire, les maladies de la peau et bien d’autres !