Je suis végétarienne ou vegan, comment lutter naturellement contre le syndrome prémenstruel ?

Je suis végétarienne ou vegan, comment lutter naturellement contre le syndrome prémenstruel ?

Publié le 02 mai 2016 à 09:00

Beaucoup d'entre nous sont touchées par les désagréments venant accompagner la périodes des règles. Irritabilité, sautes d'humeur, fatigue, acné…pour lutter naturellement et efficacement contre ces soucis féminins, faites une cure de vitamines B, particulièrement grâce à la levure de bière. Ce traitement convient à toutes les femmes sensibles au syndrome prémenstruel, notamment si l'on suit un régime végétarien, végétalien ou vegan.

- Publicité -

Pour prévenir le syndrome prémenstruel, nous avons besoin d’une alimentation riche en vitamines du groupe B. En effet, si la vitamine B6 est à l’honneur dans la prévention du SPM, les vitamines B1, B2 et B5 ont elles aussi leur importance. Lorsqu'on ne mange aucun produit d'origine animale (viande, poisson, produits laitiers, oeufs...), il faut aller chercher ces éléments dans le monde végétal.

La vitamine B1 influe sur le moral et la bonne humeur. Mettons donc au menu des petits pois, des épinards, des noix, du pain complet, des céréales riches en son, du soja...

La vitamine B2 lutte contre l’anémie et joue aussi un rôle sur l’équilibre nerveux. Elle est présente dans certains végétaux comme les asperges et les épinards.

La vitamine B5 est bénéfique pour la peau, et permet de lutter aussi contre le stress et la fatigue. Celle-ci est nichée dans les légumes secs (lentilles, fèves, haricots blancs...), la papate douce, l’avocat et le champignon.

La vitamine B6, la plus importante dans la prévention du syndrome prémenstruel,  elle aide à diminuer les symptômes psychologiques (sautes d’humeur, irritabilité...). Elle est avant tout présente dans la banane, la patate douce, la pomme de terre et la levure de bière.

Une cure de levure de bière, une aide naturelle pour pallier au syndrome prémenstruel

Pour éviter les carences en vitamines du groupe B, nous vous conseillons de faire une cure de levure de bière. Si elle est réputée pour entretenir la beauté des ongles, des cheveux et de la peau, elle est aussi une véritable alliée naturelle pour lutter contre le syndrome prémenstruel, notamment l'irritabilité et l’éclosion des boutons d’acné...

Pour bénéficier de tous ses bienfaits, faites une cure de 6 à 8 gélules (ou comprimés) par jour, répartis sur les repas (3 le matin, 3 le midi, 3 le soir). Il est aussi possible de la consommer fraîche, sous forme de pâte jaune, mais sa saveur amère et sa durée de conservation étant limitée nous font préférer la formule sèche comme ici avec les gélules Floressance (Léa Nature). Elle existe aussi en poudre ou flocons à saupoudrer sur ses plats à chaque repas (attention pour qu’elle soit efficace il ne faut surtout pas la cuire !)

levure de biere SPM Lea nature

Une cure de levure de bière a un effet positif sur l'humeur la peau et permet aussi de diminuer et traiter l’acné susceptible d’apparaître pendant la période prémenstruelle.

La levure de bière, une alliée pour les végétariens

D’autre part, en cas de régime végétarien, ce complément alimentaire d’origine végétale obtenu grâce à la fermentation du malt (orge germée) et du houblon, est plus que conseillé. En effet, la levure de bière est source de protéines, y compris la lysine (très importante dans les régimes végétariens), des minéraux, des oligo-éléments, et comme dit plus haut des vitamines du groupe B (10 fois plus présentent que dans la viande !!). Elle est aussi recommandée car elle équilibre la flore intestinale, active les fonctions digestives, stimule le foie, aide à lutter contre la fatigue...

Que vous soyez végétarienne, vegan ou non et que vous ayez tendance à mal supporter la période d'avant régles comme beaucoup d'entre nous, je vous conseille de tester cette méthode naturelle pour pallier aux désagréménts prémenstruels.

Mise en garde

La levure de bière contient du gluten.

La levure de bière, riche en fibres et autres actifs faisant travailler le foie et l'ensemble du tube digestif, engendre une augmentation des selles. Les personnes fragiles au niveau digestif pourrait mal supporter une cure.

 

Sources : Thérapies naturelles Syndrome prémenstruel - La Plage / Bien manger pur bien vivre - Pearson Pratique / Le guide de la nutrition - France Loisirs

- Publicité -