Le marché du mois des fruits de saison : le marron pour préparer les fêtes de fin d'année

Publié le 07 octobre 2010 à 00:00

(Relaxnews) - Tous les mois, le Relaxfil diffuse le marché du mois des fruits de saison, en partenariat avec l'Union nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs (UNFD). L'avis de l'expert explique pour chaque fruit et légume sa présence dans ce marché. Ce mois-ci, la châtaigne et le marron sont à l'honneur, pour son utilisation dans les plats de fêtes de fin d'année. Cuit dans la cheminée, dans une poêle à trous ou encore au barbecue, ce fruit est idéal pour lutter contre le stress et la fatigue.

 

(Relaxnews) - Tous les mois, le Relaxfil diffuse le marché du mois des fruits de saison, en partenariat avec l'Union nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs (UNFD). L'avis de l'expert explique pour chaque fruit et légume sa présence dans ce marché. Ce mois-ci, la châtaigne et le marron sont à l'honneur, pour son utilisation dans les plats de fêtes de fin d'année. Cuit dans la cheminée, dans une poêle à trous ou encore au barbecue, ce fruit est idéal pour lutter contre le stress et la fatigue.

 

Le marché du mois des fruits de saison selon l'UNFD
Fruit Atouts nutritionnels Conseils de l'expert de l'UNFD
Ananas Savoureux et rafraîchissant, l'ananas est avant tout une bonne source de vitamines (C, A, E). Son apport énergétique est modéré : 52 kcal/100 g. Il est par ailleurs bien fournit en fibres. Ne vous fiez pas à sa couleur, un ananas peut avoir une écorce un peu verte mais être mûr ("ananas bouteille", par exemple). Si les feuilles de l'ananas ne résistent pas lorsque l'on essaye de les détacher, c'est qu'il est arrivé à pleine maturité.
Châtaigne ou marron Sportifs ou habitués au coup de pompe de l'hiver, la châtaigne est faite pour vous car ce fruit est généreux de glucides lents, renfermant également une bonne dose de vitamines B. Choisir des fruits lourds à écorce brillante. Fuir les fruits dont la coque présente des trous car cela indique qu'ils sont à jeter.
Citron Le tonus apporté par le citron est dû à sa richesse en vitamine C (52 mg/100 g). A noter également le bel éventail de minéraux et d'oligo-éléments. Pour obtenir une plus grande quantité de jus, il convient de le rouler sous la paume avant de le couper ou le presser pour en extraire un jus qui accompagne à merveille une salade paré d'huile d'olive.
Figue Fraîche La figue n'est pas aussi calorique que l'on a tendance à le croire : fraîche, elle apporte 57 kcal/100 g. C'est un fruit très riche en minéraux, une bonne source d'oligo-éléments et renferme une quantité intéressante de vitamines B. Violacée, blanchâtre ou verte, la maturité de la figue se contrôle à la souplesse de sa chair. Saine et charnue, avec une queue ferme, elle est alors parfaitement mûre, tendre, moelleuse et délicieuse.
Kiwi Le kiwi est peu calorique et une excellente source de vitamines (C,A,B,E...), d'oligo-éléments de minéraux et de fibres. Peu acide, il souvent recommandé au petit déjeuner. Le fruit mûr à point doit être dégusté le plus vite possible. Un kiwi plus ferme se conservera plus longtemps (+ou - deux semaines). A côté de pommes ou de bananes, il mûrit plus vite.
Nectarine Avec seulement 40 kcal pour 100 g, la nectarine a un apport énergétique modéré. Très digeste son apport en vitamines et minéraux est intéressant. Il convient d'éviter de conserver les nectarines dans le réfrigérateur, sauf en cas de grosses températures car elles perdent leur saveur. Se gardent de 1 à 3 jours dans un endroit frais.
Pêche Avec seulement 40 kcal pour 100 g, la pêche a un apport énergétique modéré. Très digeste son apport en vitamines et minéraux est intéressant. Blanches, orangées, jaunes ou de vigne, les pêches doivent être mûres à point. Pour ne pas se tromper le fruit doit être souple et dégager une odeur parfumée. A découvrir la pêche plate.
Poire Très riche en eau, la poire est un fruit modérément calorique et constitue un dessert ou en-cas délicieux et léger : une poire moyenne de 180 g ne fournit pas plus de 85 calories. Les variétés d'automne et d'hiver se gardent mieux (une semaine) car un peu vertes et fermes tandis que pour celles d'été préférez-les mûrs à point, sans meurtrissures.
Pomelo Avec 42 kcal/100 g, le pomelo affiche un apport calorique très modéré. Il trouve alors toute sa place dans des repas légers et équilibrés. Choisissez-le ferme, brillant et bien lourd. Le pomelo à chair rose est apprécié pour sa saveur sucrée, celui à chair blanche présente une agréable amertume.
Pomme A faible valeur énergétique (40Kcal pour 100g) la pomme est riche en vitamines (B,C,E) et en fibres. Elle aide également à lutter contre le mauvais cholestérol et l'hypertension. S'assurer que le fruit soit bien ferme, la peau lisse et sans meurtrissures. Le choix s'effectue ensuite en fonction des goûts, de l'usage et des variétés disponibles sur le moment.
Prune Avec un apport calorique modéré (52 kcal/100 g) la prune dispose d'un bon apport de vitamines (A, E, C) et de potassium. Riche en fibres et en eau, elle favorise l'élimination. Préférer des fruits souples au toucher mais pas mous, une peau lisse (non fripée ou tachée). Si un voile blanc la recouvre, il s'agit de la pruine, un bouclier naturel qui la protège du soleil.
Raisin Le raisin est un grand fournisseur de tonus et antioxydants. Gorgé d'eau et de minéraux (notamment potassium), il possède des vertus diurétiques et drainantes reconnues. Préférer des grappes pas trop serrées et à tige verte, souple et pas trop sèche. Gouter à des variétés telles que Chasselas de Moissac, Muscat de Hambourg et Alphonse Lavallée.



Méthodologie : Ce panier est établi tous les mois par l'UNFD en fonction de la meilleure période à laquelle le fruit est produit ou commercialisé en France (en termes de goût) et proposé à un prix abordable.

Site : www.monprimeur.com

- Publicité -

- Publicité -