Bisphénol A interdit au 1er janvier 2015

Bisphénol A interdit au 1er janvier 2015

Publié le 12 mai 2014 à 08:23

Ségolène Royal, ministre de l’écologie, vient d’annoncer une interdiction du bisphénol A pour le 1er janvier 2015.

Bisphénol A : le gouvernement semble enfin opter pour une interdiction de ce produit toxique.

L’offensive contre les bisphénols A

Un objectif clairement exprimé par la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, le 9 mai : le bisphénol A sera complètement interdit dans les produits de consommation, les contenants alimentaires et les tickets de caisse en France à partir du 1er janvier 2015.

Le bisphénol A avait déjà été interdit dans la commercialisation des biberons au 1er juin 2011.

En 2013, le bisphénol A avait été également interdit dans tous les produits destinés aux bébés et aux enfants en bas-âge.

Bisphénol A : haute toxicité

Le bisphénol A est un perturbateur endocrinien, c’est-à-dire qu’il interfère avec le système hormonal. Il est soupçonné d’agir sur la fertilité, de perturber les systèmes métabolique, cardio-vasculaire, immunitaire, reproductif, nerveux. Il semble même à l’origine de certains cancers.

L'exposition des femmes enceintes aux bisphénol A fait courir de grands risques à l’enfant à naître : défaut de l’appareil reproducteur femelle, risque accru de cancer du sein, obésité, troubles de comportement…

Un danger pour chacun de nous : en effet, nous sommes tous en contact régulier avec du bisphénol A car cette substance se trouve dans de nombreux produits : conserves, canettes, plastiques, amalgames dentaires, tickets de caisse…

Un label « anti-bisphénol »

Ségolène Royal a décidé d’encourager les entreprises à ôter le bisphénol A de leurs produits en créant un Label anti-bisphénol, « je suis là pour accélérer les choses. Il faut maintenant que les industriels comprennent qu'ils ont des obligations, et la première est de protéger la santé des consommateurs" a-t-elle déclaré.

Un processus d’interdiction au niveau européen devrait voir le jour fin 2015.