La cigarette électronique moins dangereuse que le tabac ?

La cigarette électronique moins dangereuse que le tabac ?

Publié le 05 août 2014 à 09:58

Une étude parue le 31 juillet 2014 regroupant les résultats d'une centaine d'études européennes et américaines démontrerait que la e-cigarette serait moins novice pour la santé que la consommation de tabac.

- Publicité -

De plus en plus présente dans notre quotidien, la cigarette électronique a de beaux jours devant elle. En effet, une étude parue le 31 juillet dernier synthétisant quelques 99 études réalisées en Europe et aux Etats-Unis démontrerait que le vapotage serait moins dangereux pour notre santé que la consommation de cigarettes classiques.

Premier bilan des études sur la cigarette électronique

Selon les études, vapoter deviendrait une alternative pour beaucoup de fumeurs qui souhaiteraient arrêter de fumer. Les utilisateurs de cigarettes électroniques affirment dans la plupart des cas (42 à 99% selon l'étude prise en considération) que cet usage leur a donné un réel coup de pouce pour arrêter de fumer ou diminuer leur consommation (60 à 86%). En France, en février dernier, on notait déjà un net recul du tabagisme.

Par ailleurs, les chiffres dévoilent que la cigarette électronique serait bien moins addictive que le tabac.

Cependant, ces chiffres sont à prendre avec précaution car les sondages, le plus souvent proposés sur la toile, sont souvent alimentés par des personnes favorables au dispositif.

Moins de produits toxiques dans la cigarette électronique

Pour beaucoup de détracteurs, la e-cigarette serait un concentré de produits chimiques nocifs pour la santé comme son homologue classique. Pourtant, selon la synthèse de cette étude, "les e-liquides et aérosols testés contiennent des substances toxiques en concentrations bien moins importantes que dans la fumée de cigarette, ainsi que des concentrations négligeables en substances cancérigènes." De la même façon, "l'exposition passive aux aérosols de cigarette électronique peut exposer les non-fumeurs à la nicotine, mais à des concentrations qui ne sont pas susceptibles de causer le moindre effet pharmacologique".

Les conclusions de cette étude synthétisant 99 études met donc en évidence que, pour le moment, le vapotage n’a aucun effet néfaste sur la santé. Cependant, comme nous n’avons pas encore beaucoup de recul sur cette pratique, je dirais qu’il est toujours nécessaire de garder une certaine distance face à ces récents résultats.

Source étude «  Electronic cigarettes: review of use, content, safety, effects on smokers and potential for harm and benefit » parue le 31 juillet 2014

- Publicité -