Microbes : comment passer l'hiver sans tomber malade ?

Microbes : comment passer l'hiver sans tomber malade ?

Publié le 27 février 2020 à 17:00

Rhume, maux de gorge, gastro-entérite… comment éviter d’attraper la première infection qui passe ? Que faire pour passer l’hiver en toute tranquillité ? Voici quelques conseils pour augmenter votre résistance et combattre les microbes.

Le secret : une bonne hygiène de vie

  • Adoptez une bonne alimentation : mangez équilibré en préférant les aliments riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Mettez en priorité au menu les fruits et légumes de saison : chou, carotte, panais, endivepoireau, clémentine, pomme, banane… Buvez une eau minérale naturelle riche en magnésium.
  • Renforcez votre flore intestinale : mangez des aliments riches en arginine (acide aminé stimulant la production d’anticorps) comme la viande rouge, les légumineuses, le riz brun, le poisson, les produits laitiers… Puisez des probiotiques (bactéries amies de la flore intestinale) dans les yaourts, les fromages frais et la choucroute. Mettez les fruits de mer au menu (surtout les huîtres), riches en zinc, ils renforcent les résistances aux agents pathogènes.
  • Bougez : l’exercice stimule votre système immunitaire. Marche active, footing, vélo, natationgymnastique… tout est bon pour garder la forme. L’activité physique « décrasse » votre organisme et le rend plus résistant. Faites du sport !
  • Relaxez-vous dès que vous en avez l’occasion : le stress affaiblit votre organisme et par conséquent votre système immunitaire. Ecoutez de la musique, regardez tranquillement la télévision, plongez-vous dans un roman, offrez-vous un massage… Prenez soin de vous, votre corps vous remerciera.
  • Imposez-vous de bonnes nuits de sommeil : le manque de sommeil affaiblit l’organisme et favorise les infections. Respectez vos cycles naturels et dormez minimum 8h par nuit (conseils pour bien dormir). Et faites, pourquoi pas, de petites siestes le week-end.

Adoptez les bons réflexes

  • Lavez-vous souvent les mains : savonnez-vous pendant une vingtaine de secondes et frictionnez vos mains de manière à éliminer tous les germes (sans oublier le dessous des ongles). Séchez-les avec une serviette en papier, évitez les torchons véritables nids à microbes. Répétez ce geste à la sortie des lieux publics les plus contaminants (transports en commun, magasin, toilettes, restaurant…) et avant de manipuler des aliments. A défaut de lavage, désinfectez vos mains avec un gel hydroalcoolique comme Baccide ou Assanis disponibles en parapharmacie.
  • Utilisez des mouchoirs jetables : oubliez les mouchoirs en tissu accumulant les germes. Prenez des mouchoirs en papier et jetez-les à la poubelle près chaque « mouchage ». Lavez-vous systématiquement les mains.
  • Ne chauffez pas trop : au bureau et à la maison, ne dépassez pas les 20°C. Dans les chambres, la température idéale est de 18°C. Les microbes aiment les milieux chauds. De plus, l’air chaud et sec de nos intérieurs agresse les muqueuses des voies aériennes (nez, larynx…)et les rend plus sensibles aux agents infectieux.
  • Aérez régulièrement les pièces : que ce soit à la maison ou au bureau, ouvrez les fenêtres une dizaine de minutes par jour pour assainir l’air. Les espaces confinés et surchauffés favorisent le développement des microbes.

Repoussez les microbes

  • Au bureau : le clavier et la souris de l’ordinateur, le téléphone sont manipulés toute la journée. Avec la chaleur, des nids à microbes s’installent. Tous les matins, nettoyez-les avec des lingettes désinfectantes (Baccide, Sanytol, Milton…).
  • A la maison : en entrant, troquez vos chaussures contre vos chaussons pour éviter la prolifération des microbes ramenés de l’extérieur. Dans la cuisine, changez souvent vos torchons, désinfectez régulièrement vos éponges, vos ustensiles en bois et toutes les surfaces en contact avec les aliments. Lavez et désinfectez chaque mois l’intérieur de votre frigo et surveillez les dates de conservation. Choisissez d’entretenir votre intérieur avec des produits d’entretien 100% naturels ou optez pour la gamme Sanytol (désinfection plus saine, sans javel).
  • Assainissez l’air avec des huiles essentielles : que ce soit à la maison, au bureau ou encore dans la voiture, équipez-vous de diffuseur d’huiles essentielles. Purifiez l’atmosphère avec des huiles essentielles de lavande, de pin, d’eucalyptus, de citron… Découvrez l’univers French zen.

Boostez vos défenses naturelles

Aidez votre corps à résister grâce à :

  • La propolis : avec ses propriétés ?nt?-infectieuses, ?nt?-b?ctér?ennes et c?c?tr?s?ntes, la propolis est un véritable bouclier contre les microbes ! Cette substance cireuse, élaborée par les abeilles pour protéger leur ruche, contient plus de 300 principes actifs notamment les flavonoïdes. Ces puissants antioxydants neutralisent les radicaux libres qui attaquent le système immunitaire. L? propolis est un produit naturel rem?rqu?ble qui se présente sous de multiples formes.
  • L’échinacée : cette plante immunostimulante d’Amérique du Nord est efficace pour éviter les affections à répétition. Elle augmente la production de globules blancs prêts à combattre les infections. L’échinacée se trouve en pharmacie sous forme d’extrait fluide de plantes fraiches ou de gelules. Du début de l’automne à la fin de l’hiver, l’idéal est de faire une cure de 7 jours par mois.
  • L’ortie : anti-infectieuse et dynamisante, l’ortie est une mine de minéraux et de vitamines. Source abondante de fer, elle est aussi connue pour assainir le système digestif. Profitez des bienfaits de l’ortie en comprimés ou en ampoules (1 matin et soir pendant 2 mois) ou en tisane (plante séchée) idéalement de 2 ou 3 tasses par jour. Faites cette cure d’ortie à la fin de l’automne.