Les boissons light dangereuses pour le cœur

Les boissons light dangereuses pour le cœur

Publié le 10 avril 2014 à 09:14

Les aliments gras et sucrés sont pointés du doigt sans arrêt… Mais pouviez-vous imaginer que les boissons light, que nous aimons tant consommer pour garder la ligne, étaient dangereuses pour le cœur ? Sans parler des risques de diabète ou de surpoids !

Des risques pour le cœur, du diabète, un surpoids… les boissons light n’ont pas que des avantages !

Tu me fends le cœur !

Les boissons light sont de plus en plus convoitées car souvent consommées pour ne pas prendre de poids. Pourtant, de récentes études montrent qu’elles seraient plus néfastes que bénéfiques.

Deux études américaines risquent bien de limiter nos envies de boissons allégées :

  • Des scientifiques ont suivi pendant 10 ans la santé de 2564 volontaires. Au début de l’étude, la pression sanguine et le diabète ont été mesurés.

Au terme de l’étude, les consommateurs réguliers de boissons light ont vu leurs risques cardio-vasculaires augmenter de 43 % ! Parmi ces buveurs de boissons allégées, 559 ont subi des accidents graves comme des ruptures d’anévrisme ou des infarctus.

  • Une autre étude, qui a duré 9 ans, incluant 59 614 femmes sans antécédents cardiovasculaires, a mis en évidence que les femmes ménopausées qui consomment au moins 2 boissons light par jour augmentaient leurs risques cardio-vasculaires de 30 à 50%.

Pour le moment, ces études ne sont que des observations, le lien entre boissons light et problèmes cardiaques n’est pas encore établi scientifiquement. Les auteurs de ces études vont s’intéresser, à présent, aux mécanismes biologiques qui existent entre les deux.

Diabète et surpoids !

D’autres études ont également montré que les boissons light incitaient à manger davantage et favorisaient le diabète.

  • Des chercheurs ont constaté que les personnes qui buvaient beaucoup de boissons allégées consommaient plus de calories « solides » que les personnes qui ne consommaient pas de boissons light (entre 90 et 190 calories en plus par jour). Cela s’expliquerait par le fait que le faux sucre contenu dans ces boissons light (et notamment l’aspartame) activerait certaines parties « récompense » du cerveau. Ce dernier déclencherait  alors une sécrétion d’insuline même en l’absence de vrai glucose dans le sang. L’insuline sécrétée engendrerait une hypoglycémie en diminuant le taux de sucre dans le sang, hypoglycémie qui entraînerait alors une envie de manger.
  • La consommation de boissons light seraient associée à un risque important de développer un diabète type 2 (risque augmenté de 15 % avec 0,5 litre de boisson light par semaine, et augmenté de 59 % pour 1,5 litre).

Comme ci-dessus, cela s’expliquerait par la sécrétion de faux pics d’insuline, qui, à terme, pourrait engendrer une insulino-résistance, responsable d’un diabète type 2.

Alors, toujours envie de consommer des boissons light ?