Les édulcorants, comme l’aspartame augmenteraient les risques de diabète

Les édulcorants, comme l’aspartame augmenteraient les risques de diabète

Publié le 24 septembre 2014 à 10:00

Bon nombre d’entre nous utilisent des édulcorants ou des aliments en contenant (yaourts allégés, boissons light…) pour limiter l’apport en calories… Mais gare au revers de la médaille : ces édulcorants pourraient bien aggraver les risques de diabète.

Un nouveau risque sanitaire

Publiée dans la revue Nature la semaine dernière, une étude montre que certains édulcorants artificiels, utilisés en industrie agro-alimentaire dans de nombreux aliments comme les boissons light, les desserts… dans l’idée de réduire les apports caloriques, pourraient favoriser l’apparition d’un diabète.

Pour arriver à ces résultats, les scientifiques ont ajouté 3 édulcorants, l’aspartame, la saccharine et le sucralose dans de l’eau destinée à des souris.

Résultats : les souris ont développé une intolérance au glucose, c’est-à dire que leur organisme réagissait moins bien aux effets de l’insuline qui contrôle normalement le taux de sucre dans le sang. Ce stade d’intolérance au glucose est observé régulièrement dans les états pré-diabétiques.

Certaines bactéries responsables

Les auteurs de cette étude estiment que cet effet pourrait provenir de l’interaction entre certaines bactéries intestinales et les composés chimiques des édulcorants (qui ne sont pas absorbés par l’intestin) créant des réactions inflammatoires qui pourraient exacerber les troubles métaboliques comme l’intolérance au glucose ou le diabète.

Un effet déjà connu

Les résultats de plusieurs études menées récemment avaient déjà laissé supposer cet effet paradoxal.

En févier 2013, notamment, une équipe de l’Inserm qui avait suivi 66 000 femmes durant 14 ans en observant la quantité de boissons édulcorées que chacune d’entre elles consommait était déjà arrivée aux mêmes conclusions : plus les femmes consommaient de boissons contenant des édulcorants, plus le risque de développer un diabète augmentait.

NULL

NULL

- Publicité -

- Publicité -