Psoriasis : comment lutter ?

Psoriasis : comment lutter ?

Publié le 25 avril 2013 à 14:00

Le psoriasis, pathologie parfois invalidante, peut souvent être apaiser en utilisant des produits adaptés.

Qu’est ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau due à une prolifération trop importante des kératinocytes. Les kératinocytes sont les cellules majoritaires de l’épiderme. Durant leur cycle de vie, ces cellules migrent progressivement vers la couche cornée (vers l’extérieur) où elles deviennent des cornéocytes qui ont un rôle de barrière avant d’être éliminés par desquamation.

 

 

Normalement, les kératinocytes se renouvellent en 28 jours. Dans les cas de psoriasis, ils se renouvellent en trois à cinq jours et n’ont donc pas le temps de finaliser leur maturation. Ainsi ils s’accumulent en plaques à la surface de la peau au lieu de se desquamer normalement, laissant apparaître une plaque rouge inflammatoire.

Ce phénomène est associé, en plus, à une déficience du film hydrolipidique protecteur de la peau, ce qui engendre une déshydratation de celle-ci.

La forme de psoriasis la plus fréquemment rencontrée est le psoriasis en plaques (80% des cas). Il se manifeste par une ou plusieurs plaques érythématosquameuses (plaques rouges avec des  lamelles qui se détachent) ovalaires ou arrondies, en relief et bien délimitées. La couche squameuse est sèche et blanche. Ces plaques peuvent être très prurigineuses (qui grattent beaucoup).

Le psoriasis est le plus souvent localisé au niveau des bords externes de l’avant-bras, des coudes, des genoux du cuir chevelu, des ongles et la région lombosacrée.

La maladie touche environ 2% de la population. Elle alterne des phases de poussées et des phases de rémission durant lesquelles les plaques disparaissent en partie, voire totalement.

L’origine du psoriasis est mal connue. Une prédisposition génétique pourrait être en cause car, dans 30% des cas, le psoriasis est familial.

On sait que certains facteurs sont favorisants : des facteurs infectieux (infection buccodentaire, angine…), des facteurs psychologiques (choc émotionnel, stress…) des facteurs médicamenteux (lithium, bêtabloquant, inhibiteur de l’enzyme de conversion, anti-inflammatoire non stéroïdien, anti-paludéen…), des facteurs hormonaux (recrudescence après l’accouchement ou pendant les règles, et, à l’inverse, diminution pendant la grossesse).

On sait également que le tabac et l’alcool sont des facteurs aggravants.

Comment limiter le psoriasis ?

Le psoriasis peut avoir un retentissement négatif important sur la qualité de vie. Outre une bonne observance des traitements préconisés par le médecin, il est important de prendre soin de sa peau.

L’hydratation de la peau est très importante. En effet, la sècheresse cutanée augmente les démangeaisons du psoriasis. Elle peut être liée au psoriasis lui-même car le renouvellement trop rapide de l’épiderme favorise la sècheresse. Cependant, elle peut également être liée à des facteurs extérieurs (la chaleur, le froid, la pollution, un manque d’hydratation…).

Les produits hydratants permettent de calmer l’inflammation, de décaper les lésions et d’adoucir la peau afin de soulager les démangeaisons. Les personnes souffrant de psoriasis devraient toujours avoir un tube de crème hydratante sur elles à appliquer régulièrement en cas de grattage.

Pour éviter le dessèchement, il faudra toujours privilégier les douches aux bains quotidiens. Toutefois, des bains à base d’amidon de blé ou d’huile (comme Eucerin oméga huile de bain) pourront être recommandés.

En complément des soins hydratants locaux, il est conseillé de boire 1,5l d’eau par jour.

Evitez d’irriter la peau est une règle de base. Certains gestes simples sont à retenir comme bien sécher les zones humides après la toilette en tamponnant (mais surtout sans frotter).

De même, pour le rasage, préférez le rasoir électrique et optez plutôt pour le soir que le matin. Si vous avez du psoriasis sur les mains, les gants seront indispensables pour faire le ménage ou la vaisselle afin d’éviter le contact avec les produits détergents.

Des pulvérisations d’eau thermale tout au long de la journée permettront d’apaiser la peau (on peut aussi appliquer des compresses imprégnées d’eau thermale). Placez l’eau thermale au préalable au réfrigérateur, ça n’en sera que plus apaisant.

Attention au soleil : comme pour l’acné, le psoriasis peut sembler moins important en été en raison de l’action des UV. Mais cette amélioration ne sera que transitoire… il faudra donc continuer d’utiliser les soins hydratants été comme hiver !

Produits conseillés en cas de psoriasis

Les soins nettoyants :

Il faudra toujours choisir un pain ou un gel doux sans savon, hypoallergénique.

Il existe également des soins spécifiques à  base d’acide salicylique qui ne devront être appliqués qu’une à deux fois par semaine : Dermagor psocalmIkériane pain exfoliant.

D’autres produits pourront être utilisés tous les jours : Eucerin gel nettoyant, Psoriane crème lavante.

Les soins traitants :

A base d’urée qui est utilisée pour son action kératoréductrice. Elle fait partie d’un complexe présent dans les cellules de la couche cornée ayant un fort pouvoir de rétention d’eau, ce qui lui confère de très bonnes propriétés hydratantes. Elle facilite également l’élimination des squames et le renouvellement des cornéocytes. On la retrouve dans de nombreux produits à différentes concentrations (entre 5 et 30%) : Iso-uréa, Akérat, MD baume psoriasis, Excipial U, Eucerin, Topicrem…

A base d’acide salicylique qui est également un kératoréducteur en diminuant la cohésion intercornéocytaire. Il favorise ainsi l’élimination des squames. On le retrouve dans Dermagor Betacade, Akerat…

A base d’alpha-hydroxyacides (AHA) qui sont, eux aussi, kératoréducteurs. Ils diminuent également la cohésion cornéocytaire contrôlant ainsi la desquamation. Ils entraînent une diminution de la perte en eau ce qui leur confère leur action hydratante. On peut citer Psoriane, Ikériane.

A base de soufre qui est utilisé pour ses propriétés kératoréductrices, antibactériennes et fongistatiques. Il s’associe à la cystéine de la peau pour former le sulfure d’hydrogène qui facilite le décollement des squames.

On trouve également dans les produits spécifiques du psoriasis du kertyol (pour son action anti-irritante), de l’huile de cade et de l’huile essentielle de cèdre (qui ralentissent le renouvellement des kératinocytes), des agents hydratants et émollients (qui nourrissent la peau).

 

Certains shampoings sont spécialement adaptés pour le psoriasis du cuir chevelu. Ils contiennent les mêmes produits que ceux utilisés dans les soins traitants et sont à utiliser 2 à 3 fois par semaine. On trouvera notamment Kertyol P.S. O, Nodé K, Psoriane.

Le maquillage peut également aider les personnes atteintes de psoriasis à se sentir mieux. Il faut laisser la peau respirer et donc éviter l’application d’une couche trop importante de fond de teint. L’utilisation d’un stick correcteur vert sera d’un grand secours pour cacher les plaques rouges. Pour le démaquillage, utilisez un tensioactif doux que vous appliquerez du bout des doigts avec des mouvements circulaires. Bien sécher en tamponnant, avant d’appliquer de l’eau thermale.

- Publicité -

- Publicité -