Un vaccin contre la gastro-entérite conseillé pour les nourrissons

Un vaccin contre la gastro-entérite conseillé pour les nourrissons

Publié le 05 mars 2014 à 11:15

Le Haut Conseil de Santé Publique préconise la vaccination contre la gastro-entérite des nourrissons de moins de 6 mois.

Alors qu’en 2006 et en 2010 le Haut Conseil de la Santé s’était opposé à la vaccination contre le rotavirus (un virus entraînant des gastro-entérites), ce Conseil vient de préconiser cette vaccination pour les nourrissons de moins de 6 mois, à condition, toutefois, que les laboratoires pharmaceutiques baissent leurs prix.

La gastro-entérite à rotavirus est la première cause de diarrhée aiguë chez l’enfant. Pourtant, les 2 vaccins actuellement disponibles sur le marché contre ce virus sont peu utilisés dans notre pays.

En novembre dernier, une étude américaine avait montré que la généralisation de la vaccination contre le rotavirus permettrait de faire reculer la maladie chez les enfants mais aussi chez l’adulte : si on vaccinait 3 nourrissons sur 4, le nombre de gastro-entérites dues au rotavirus chez les jeunes enfants de moins de 5 ans serait réduit de deux tiers. Au total 82% de consultations et 84% d’hospitalisations seraient évitées.

En 2010, le Haut Conseil de la Santé ne voulait pas recommander ces vaccins car ils pouvaient entraîner des cas d’invagination intestinale aiguë (un segment de l’intestin rentre dans une portion intestinale située en aval, et entraîne une occlusion intestinale avec douleurs, vomissements et risque de péritonite).

Cependant, la Haute Autorité de Santé a changé d’avis car ce risque, survenant quelques jours après la prise orale du premier vaccin, reste très faible (de l’ordre de 1 à 6 cas pour 100 000 enfants).

Toutefois, cette nouvelle recommandation ne va pas se mettre en place tout de suite. En effet, le Haut Conseil de Santé demande, auparavant, une renégociation avec les laboratoires pharmaceutiques du prix de ces 2 vaccins : actuellement, en France, les deux doses de Rotarix® sont commercialisées aux alentours de 180 € et les trois doses de Rotateq® coûtent plus de 230 €.

- Publicité -

- Publicité -