Peut-on mettre des huiles essentielles dans ses cosmétiques ?

Peut-on mettre des huiles essentielles dans ses cosmétiques ?

Publié le 22 avril 2016 à 10:05

On est de plus en plus nombreuses à utiliser les huiles essentielles au quotidien pour soulager de multiples petits problèmes (douleurs, rhume, grippe…) et certaines d’entre nous envisagent même d’en inclure dans leurs cosmétiques. Cela n’est pas impossible, mais en respectant quelques précautions d’emploi ! En effet, les huiles essentielles sont très puissantes et il ne faut surtout pas jouer aux apprentis sorciers avec ce type de produit !

- Publicité -

Les huiles essentielles ne sont pas des produits anodins

Nous sommes de plus en plus de partisans pour les soins naturels et notamment pour la beauté au naturel.

Parmi ces produits naturels beaucoup d’entre nous se tournent vers les huiles essentielles.

Mais attention, les mots « beauté » et « naturel » ne doivent pas faire oublier que les huiles essentielles ne sont pas des produits anodins : elles contiennent des molécules très actives qui peuvent constituer un risque pour notre santé.

Certes, certaines huiles essentielles peuvent, sans problème, être utilisées en cosmétique (c’est le cas, par exemple de la Lavande ou du Géranium rosat), mais d’autres ne sont pas inoffensives pour la peau et peuvent être très irritantes ou allergisantes.

Par ailleurs, les huiles essentielles sont des produits très concentrés, elles doivent donc être utilisées en infimes quantités !

Une puissance extraordinaire

Les huiles essentielles sont très concentrées,  elles ont donc une efficacité incroyable même en très petite quantité ! Elles possèdent une telle efficacité et une telle force qu'une seule goutte suffit parfois.

C’est pourquoi il y a des concentrations à ne pas dépasser : de 1 à 2 % sur le visage, soit 30 à 70 gouttes d’huile essentielle pour 100 ml de crème ou d’huile végétale. Gare au surdosage, surtout si on fait le mélange juste avant application !

Il est important de ne pas utiliser les huiles essentielles directement sur la peau car leur concentration est beaucoup trop élevée et pourrait déclencher des intolérances ou des allergies : elles doivent toujours (sauf pour de rares exceptions) être diluées dans une huile végétale.

Prudence même dans l’eau du bain !

Même dans l'eau du bain, il convient d'être prudent et de penser à toujours diluer l’huile essentielle avec un liant liposoluble et ne surtout pas se contenter de verser quelques gouttes dans l'eau.

En effet, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau : elles flottent donc à la surface du bain et peuvent entrer en contact avec la peau et provoquer une réaction cutanée.

Pensez donc à les diluer dans un peu d’huile végétale ou dans une huile de bain avant d’en verser dans l’eau de votre bain.

Certaines huiles essentielles plus agressives que d’autres

Des huiles essentielles dermocaustiques

Certaines huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution en application sur la peau : il s’agit des huiles essentielles qui contiennent des phénols.

Parmi ces huiles on peut citer, par exemple, l’Origan, la Sarriette, la Cannelle, le Girofle ou encore le Thym thymol.

Ces huiles essentielles phénolées sont dermocaustiques, c’est-à-dire, qu’elles peuvent provoquer des irritations sévères ou des brûlures au niveau cutané : elles doivent donc impérativement être diluées dans une huile végétale, et à une très faible concentration (1%).

Des huiles essentielles photosensibilisantes

D’autres huiles essentielles peuvent intéragir avec le soleil et être à l’origine de l’apparition de taches sur la peau.

Ce sont, entre autres, les huiles essentielles à base d’agrumes : Citron, Orange douce, Pamplemousse, Mandarinier

Ces huiles ne doivent donc être appliquées que le soir, et surtout pas dans les 5 ou 6 heures précédant une exposition solaire.

Comment vous l’avez sans doute compris, même si faire soi-même ses cosmétiques à base d'huiles essentielles est très tendance, leur fabrication n’est pas si simple.

Il est conseillé, avant de se lancer dans la fabrication de ses cosmétiques, de s'adresser à un spécialiste. Dans toute la France, des ateliers d'initiation aux produits de beauté 100% huiles essentielles fleurissent de part et d’autre, alors autant en profiter pour ne courir aucun risque.

- Publicité -