Maladie de Parkinson : l’homéopathie peut vous aider

Maladie de Parkinson : l’homéopathie peut vous aider

Publié le 28 janvier 2016 à 15:00

La maladie de Parkinson est associée à des symptômes très différents qui peuvent aller du simple tremblement, à une rigidité très importante des membres avec ou sans problèmes de mémoire, d’asthénie… Des traitements homéopathiques spécifiques peuvent aider à soulager chacun de ces symptômes.

- Publicité -

Des symptômes bien spécifiques

La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative provoquée par la mort lente et progressive de neurones du cerveau qui contrôlent, en particulier, les mouvements : les malades se retrouvent donc, peu à peu, avec des tremblements (surtout au niveau des mains), avec une rigidité particulièrement au niveau des membres (avec des gestes saccadés et incontrôlables).

Mais à ces symptômes s’ajoutent souvent une perte de l’olfaction, des troubles du sommeil, de la constipation, de la dépression et de l'anxiété. Plus tardivement s’installent une incontinence urinaire, de la confusion, des pertes de mémoire et d'autres désordres mentaux assez importants.

Pour essayer d’atténuer certains de ces symptômes, des traitements homéopathiques bien spécifiques peuvent être associés aux traitements allopathiques.

Traitement contre le tremblement

On choisit Gelsemium 9 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • pour les malades dont les symptômes sont aggravés par les émotions, les appréhensions et par le temps humide. 
  • quand les tremblements s’associent souvent à des troubles de la motricité volontaire, avec faiblesse des membres inférieurs et incoordination gestuelle.
  • quand le patient est sujet aux assoupissements et désire souvent être seul.

On choisit Agaricus 9 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • chez les malades dont les tremblements se situent au niveau de la tête, au réveil et le matin ou chez ceux dont les symptômes s’aggravent au cours de la journée et le soir ou suite à un travail mental.
  • chez le malade qui souffre de tremblements de la langue, de contractures, sur fond de détérioration intellectuelle et neurologique.

On choisit Hyosciamus niger 15 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • chez les patients sujets aux délires, à la surexcitation avec déficit psychique, au besoin irrésistible de parler, à l’agitation, à la confusion, surtout chez des personnes âgées ou surmenées.
  • chez des personnes qui présentent des périodes de délires furieux et agressifs qui les poussent à quitter le lit.
  • chez des sujets qui ont des quintes de toux, dès qu’ils se mettent en position allongée après avoir mangé, bu ou parlé.

Contre des tremblements et de l’asthénie associés

On choisit Alumina 9 CH (souche phare pour lutter contre l’asthénie), 3 granules 3 fois par jour :

  • chez le sujet atteint de tremblement et d’asthénie psychique : avec des phases dépressives, un ralentissement général, une lenteur de toutes les fonctions, un épuisement qui s’accompagne de vertiges et d’incontinence urinaire. Ce sont souvent des personnes d’aspect général sec et déshydraté.
  • chez la personne qui tremble et dont la démarche est perturbée, qui marche lentement, à petits pas avec une incoordination et des tremblements des membres inférieurs. Ce sont des personnes lentes, indécises, incertaines qui hésitent parfois sur leur propre identité.

On choisit Causticum 9 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • chez les personnes atteintes de Parkinson du côté droit et dont le tremblement est à évolution progressive. Le soir, apparaissent des contractures des membres inférieurs et une agitation continuelle des membres inférieurs la nuit.
  • chez des patients atteints de paralysie, de perte des réflexes, de problèmes d’incontinence sphinctérienne, anale et vésicale.
  • chez des sujets atteints de déficit de la sensibilité, de l’audition, de la vision, du goût et de l’odorat.

Pour lutter contre la rigidité

On choisit Baryta carbonica 9 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • chez des sujets frileux, souffrant de tremblements dus au froid, à la peur, à la présence de personnes étrangères.
  • chez des personnes aussi bien ralenties physiquement que psychiquement.
  • chez des malades souffrant de vertiges, d’insécurité à la marche, de céphalée frontale suite à un effort intellectuel même minime.

On choisit Plumbum 9 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • chez les sujets souffrant de tremblements importants, de contractures avec douleurs névralgiques.
  • chez les personnes ayant tendance à l’atrophie musculaire surtout au niveau des membres inférieurs, avec des troubles digestifs.

Des remèdes pour améliorer la mémoire

On choisit Baryta carbonica 9 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • Chez le sujet caractérisé par son faciès figé, sa lenteur de compréhension et de locomotion.
  • Chez la personne qui a tendance à se perdre dans les rues, voire dans son propre habitat, qui est désorientée dans l’espace et dans le temps.

On choisit Plumbum 9 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • chez les malades souffrant de douleurs musculaires intensifiées par le mouvement et soulagées par la pression.
  • chez le sujet, tremblant, contracturé,  qui se plaint de douleurs névralgiques et de constipations fréquentes.

Des traitements contre les hallucinations

On choisit Hyoscamus 15 CH, 3 granules 3 fois par jour :

  • chez les personnes sujettes aux hallucinations visuelles, à des crises de délire sénile avec agitation.
  • chez des malades sujets aux cauchemars, au réveil brusque avec sursaut.
  • chez le patient qui a tendance à devenir méfiant, querelleur, confus mentalement.

On choisit Stramonium 15 CH, 3 granules au dîner et 3 granules au coucher :

  • chez des personnes qui sont la proie de cauchemars, de terreurs nocturnes et d’hallucinations terrifiantes aggravées par l’obscurité, lorsqu’elles fixent une source lumineuse ou bien qu’elles sont seules. Cet état s’améliore le jour ou en société.

- Publicité -