Comment choisir l’huile végétale la plus adaptée pour bien faire pénétrer mes huiles essentielles ?

Comment choisir l’huile végétale la plus adaptée pour bien faire pénétrer mes huiles essentielles ?

Publié le 22 juin 2015 à 10:00

Les huiles végétales sont des ingrédients de choix pour diluer les huiles essentielles et contrôler leur pénétration cutanée. Pourtant, toutes les huiles végétales ne pénètrent pas de la même façon dans la peau. Dans certaines pathologies, il peut-être important de choisir telle ou telle huile végétale en fonction de l’action que l’on recherche.

- Publicités -

Huiles végétales : des excipients de choix pour les huiles essentielles

Naturelles, les huiles végétales contiennent des constituants similaires à ceux de la peau et en respectent l’intégrité. Bien tolérées, elles sont donc faciles à utiliser.

Elles servent très souvent à diluer les huiles essentielles pour faire des applications cutanées. Dans ces préparations, les principes actifs sont apportés en grande partie par les huiles essentielles, l’huile végétale qui sert d’excipient, n’a souvent que peu d’importance.

Pourtant, il faut savoir que toutes les huiles végétales n’ont pas la même pénétration cutanée : si l’on a le choix, il convient de choisir l’huile végétale la plus adaptée au traitement que l’on souhaite obtenir avec les huiles essentielles.

A chaque traitement, son huile végétale

En fonction de l’action que l’on recherche pour nos huiles essentielles, on peut choisir telle ou telle huile végétale qui augmentera l’action des principes actifs en fonction de sa pénétration cutanée.

  • Mycose

Pour une très faible pénétration des produits, on choisit une huile végétale qui reste au niveau du derme cutané.

Au choix : huiles végétales d’Argan, de Rose musquée, de Bourrache, d’Avocat, d’Olive, d’Onagre ou de germe de Blé.

  • Psoriasis – eczéma

Dans ce cas, on choisit des huiles végétales qui pénètrent dans l’épiderme.

Au choix : huiles végétales d’Amande douce, d’Argan, de Bourrache, de Calophylle, de Jojoba, d’Onagre ou de Rose musquée.

  • Urticaire – démangeaison

Il est préférable que l’huile végétale fasse pénétrer les principes actifs jusque dans le derme pour être plus efficace.

Au choix : huiles végétales de Macadamia, d’Abricot, de Sésame, de Noisette ou de Calophylle.

  • Tendinite – arthrose – congestions diverses

Dans ce cas, les principes actifs doivent atteindre l’hypoderme, les muscles ou les articulations. Les huiles végétales doivent donc entraîner les principes actifs encore plus profondément.

Au choix : huiles végétales d’Abricot, de Noisette ou de Sésame

  • Infections – troubles organiques

Les huiles végétales doivent entraîner les principes actifs jusque dans la circulation sanguine.

Au choix : huiles végétales de Pépins de raison ou de Tournesol.

Et surtout, n’oubliez pas que les huiles essentielles sont sensibles à l’oxydation. Elles doivent donc être conservées à l’abri de la lumière, de la chaleur pendant uniquement 3 ou 4 mois après ouverture pour les plus fragiles (Rose musquée) ou maximum 12 mois pour les plus communes.

- Publicité -

- Publicité -