L’huile d’onagre : un produit naturel pour lutter contre le syndrome prémenstruel

L’huile d’onagre : un produit naturel pour lutter contre le syndrome prémenstruel

Publié le 13 mars 2015 à 09:00

Parce qu’elle est riche en acides gras essentiels (oméga-3 et 6), cette huile est connue pour revitaliser les peaux fatiguées et déshydratées. Elle est donc souvent recherchée pour ses bienfaits contre le vieillissement. Par contre, son action bénéfique pour lutter contre le syndrome prémenstruel est beaucoup moins connue et pourtant très efficace.

- Publicité -

Terminé les sautes d’humeur, les maux de ventre et les céphalées… j’adopte l’huile d’onagre !

Syndrome prémenstruel

Seins douloureux, ventre gonflé, maux de têtes, irritabilité… quelle est celle d’entre nous qui n’a jamais connu ces symptômes dans les jours précédant les règles ?

Ces symptômes regroupés sous le terme de « syndrome prémenstruel » sont variables d’une femme à l’autre, mais également d’un cycle à l’autre pour une même femme. Déclenchés par nos hormones, ils sont difficilement gérables et parfois difficiles à supporter pour nous, mais aussi pour notre entourage.

Pourtant, une solution naturelle peut vous aider à surmonter ces périodes difficiles : l’huile d’onagre.

Equilibre hormonal rétabli

En effet, l’onagre contient de l’acide γ-linoléique, précurseurs des prostaglandines qui régulent certaines fonctions hormonales.

De plus, l’onagre diminue la prolactine hypophysaire, hormone liée au stress et à l’hyperémotivité qui augmente juste avant les règles.

En rétablissant l’équilibre hormonal, l’huile d’onagre permet donc de prévenir certains troubles comme la fatigue, les douleurs abdominales, les sensations de lourdeur, la rétention d’eau, la tension dans les seins, les maux de tête ou même l’irritabilité.

En pratique, quand et comment utiliser l’huile d’onagre ?

L’idéal est de l’utiliser tout au long du cycle, mais, si vous préférez faire des cures, prenez-la durant les 10 derniers jours précédant les règles.

Sous quelle forme ?

On peut trouver l’huile d’onagre sous forme de gélules : de 3 à 6 gélules par jour (en fonction de la marque), ce qui doit correspondre à une dose d’huile d’onagre d’environ 1500 mg, à prendre en 2 prises (matin et soir).

Vous pouvez aussi vous préparer votre propre remède naturel en mélangeant 1 cuillère à café d’huile d’onagre à quelques gouttes de vinaigre balsamique et 1/4 de cuillère à café de moutarde. Un mélange idéal pour assaisonner vos salades et vos crudités, tout en favorisant votre équilibre hormonal.

Infos pratiques

Vous trouverez facilement l’huile d’onagre en bouteilles en magasins bio.

- Publicité -