Le boldo : un allié naturel pour une meilleure digestion

Le boldo : un allié naturel pour une meilleure digestion

Publié le 30 décembre 2015 à 15:00

Découvrez les vertus digestives peu connues d’une plante que l’on peut trouver assez facilement et qui est peu onéreuse : le boldo.

Une plante connue depuis des millénaires

Originaire du Chili, le boldo semble connu depuis des millénaires. En effet, des traces de dents humaines datant de 12 500 ans ont été repérées sur un fossile de feuilles de boldo : ceci laisse à penser que cette plante était déjà utilisée pour ses vertus culinaires ou thérapeutiques à cette époque.

Le boldo tout particulièrement adapté à la suite des excès de fin d’année

Les feuilles de Boldo possèdent de remarquables vertus bénéfiques pour de nombreux troubles digestifs : elles sont efficaces contre les brûlures et crampes d’estomac, contre les ballonnements, mais aussi contre la digestion difficile, grâce à la boldine, un alcaloïde qui stimule la sécrétion de la bile en facilitant son évacuation jusqu’à l’intestin, permettant ainsi une meilleure digestion.

Le boldo possède également une action relaxante sur les muscles lisses du tractus digestif ce qui lui permet de calmer les spasmes de l’appareil digestif.

A l’instar du radis noir, de l’artichaut ou du romarin, la consommation de boldo est donc tout particulièrement conseillée à la suite d’excès alimentaires afin d’optimiser la digestion.

En pratique

Il est possible de se procurer du boldo chez un herboriste sous forme de feuilles séchées.

Dans ce cas, vous le consommerez en décoction, en faisant infuser 10 minutes dans de l'eau bouillante 1g de feuilles séchées par tasse (n’oubliez pas de filtrer avant de boire).

Si vous trouvez cela plus simple, il existe également des sachets de boldo tout prêts que vous aurez juste à laisser infuser dans votre tasse d’eau bouillante.

Sachez qu’il est préférable de consommer les tisanes de boldo avant les repas plutôt qu’après.

Vous pouvez boire de 1 à 3 tasses par jour.

On peut également trouver le boldo en gélules qu’il faudra également prendre 2 à 3 fois par jour avant les repas.

Précautions d’emploi

Les femmes enceintes et allaitantes ne doivent pas utiliser de Boldo.

Il en est de même pour les personnes qui souffrent de calculs biliaires : en effet le boldo augmentant la sécrétion de la bile, il est totalement contre-indiqué quand les canaux biliaires (qui excrètent la bile de la vésicule biliaire) sont bouchés par des calculs.

Le boldo interagirait également avec les antihypertenseurs diurétiques, ainsi qu'avec les hypokaliémiants. Il convient donc de demander conseils à son médecin si l’on prend ce type de médicaments.