9 plantes pour prendre soin de son foie après les fêtes

9 plantes pour prendre soin de son foie après les fêtes

Publié le 28 décembre 2015 à 11:00

Fatigue, maux de tête ou digestion difficile : après les festivités de fin d‘année, notre foie se retrouve parfois débordé dans son travail d'élimination des toxines et des déchets : du coup, il fonctionne moins bien, entraînant un teint terne, une fatigue chronique, des problèmes digestifs. Découvrez notre sélection de 9 plantes qui peuvent aider notre foie à se nettoyer et à se régénérer.

L’artichaut

La feuille d’artichaut est un incontournable pour aider notre foie. En effet, elle contient de la cynarine, une substance aux effets cholérétiques c’est-à-dire qui stimulent la sécrétion de la bile, permettant ainsi une meilleure digestion des graisses alimentaires et facilitant leur évacuation par l’intestin.

Par ailleurs, les feuilles d’artichaut aident le foie (mais aussi le rein) à éliminer les toxines et les déchets.

En pratique :

Faites infuser 10g de feuilles fraîches d’artichaut dans une tasse à thé pendant un quart d’heure avant de filtrer et de boire.

L’idéal est de faire une cure d’une semaine avec 3 tasses d’infusion d’artichaut par jour.

Attention : l’artichaut inhibe la sécrétion lactée, il est donc déconseillé pendant l’allaitement. On évite également de l’utiliser en cas de calculs biliaires.

Le romarin

Le romarin, tout comme l’artichaut, fait partie des plantes faciles à trouver.

Connu déjà chez les Grecs pour ses vertus thérapeutiques, il soulage les digestions difficiles, stimule la vésicule biliaire et régénère le foie.

Par ailleurs, il contient des flavonoïdes qui sont de puissants antioxydants qui permettent de neutraliser les radicaux libres, protégeant ainsi le foie.

Cette polyvalence en fait une plante idéale pour accompagner les excès et la fatigue de la fin d'année.

En pratique :

Faites une infusion avec 1 cuillère à café de feuilles de romarin pour 150 ml d’eau bouillante. Laissez infuser 10 à 15 minutes avant de filtrer. Buvez une tisane chaque matin, à jeun, pendant 1 semaine.

Le Radis noir

Encore une plante facile à trouver à cette période de l’année.

Le radis noir a toute sa place dans nos repas qui suivent les fêtes, surtout en cas de migraines hépatiques. En effet, grâce à ses molécules soufrées, il aide le foie à éliminer le trop-plein de déchets tout en favorisant aussi la production de la bile et son évacuation dans l'intestin.

En pratique :

Rien de plus simple, consommez le radis noir en salade est le moyen le plus simple de profiter de ses bienfaits.

Attention : Le jus de radis noir doit être pris avec précaution en cas de calculs biliaires.

L’ail

Qui n’a pas d’ail à la maison ?

L’ail contient un grand nombre de dérivés soufrés (alliine, ajoène, allicine…) qui activent des enzymes du foie permettant une meilleure élimination des toxines.

Par ailleurs, l’ail contient de l’allicine et du nutrium, 2 composés puissants qui aident le foie à se prémunir des dégâts causés par l’accumulation des toxines.

En pratique :

Il suffit de consommer 2 gousses d’ail par jour pour une élimination optimale des déchets. L’idéal serait de le manger cru, mais certaines personnes le préfèrent cuit : dans ce cas, ajoutez-le 20 minutes ou moins avant la fin de la cuisson afin de préserver au maximum la qualité de ses composés actifs.

Attention : demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien en cas de prise d’anticoagulants, de traitement pour le diabète, d'anti-inflammatoires et certaines anti-protéases – traitement du virus VIH.

Le Chardon-marie

Le Chardon-marie est un puissant détoxifiant car, grâce à l’un de ses composants, la silymarine, il favorise le drainage et la détoxication en optimisant les fonctions d’élimination du foie.

De plus, il est sans doute l’un des meilleurs protecteurs et régénérants du foie. Il est d’ailleurs reconnu par l’OMS (Organisation mondiale pour la santé) comme « un traitement complémentaire des hépatites aiguës et chroniques provoquées par l'abus d'alcool, de certains médicaments et des substances toxiques ».

En pratique :

Faites bouillir 50g de graines de Chardon-marie dans 1 litre d’eau pendant un quart d’heure, puis laissez encore infuser 10 minutes hors du feu avant de filtrer. Faites une cure détoxifiante d’une semaine en prenant 3 tasses par jour de ce breuvage.

Attention : le Chardon-marie est déconseillé chez les femmes enceintes et les personnes qui souffrent de calculs biliaires.

Le Desmodium

Tout comme le Chardon-marie, le desmodium est un incontournable pour régénérer un foie fatigué.

Le desmodium s’avère une solution quasi-miraculeuse pour restaurer des foies très abîmés, puisque certains médecins l’utilisent en cas d’hépatite ou de chimiothérapie pour aider le foie à se régénérer.

En pratique :

L’idéal est d’utiliser la plante sèche. Il suffit alors de se préparer des décoctions en faisant bouillir 10 g de plante sèche (tiges et feuilles) dans un demi-litre d’eau pendant 15 minutes, puis de filtrer.

La Fumeterre

La Fumeterre contient des alcaloïdes qui lui confèrent des propriétés amphocholérétiques, c’est-à-dire qu’elle assure un fonctionnement harmonieux de la vésicule en agissant aussi bien sur la formation de la bile que sur son évacuation. Une vésicule qui fonctionne bien est un gage de bonne digestion.

Par ailleurs, la Fumeterre soulage également les spasmes intestinaux.

En pratique :

Versez 2 cuillères à café de fleurs de fumeterre dans 15cl d'eau bouillante et laissez infuser une dizaine de minutes. Buvez cette préparation une demi-heure avant chaque repas.

Le Boldo

Le Boldo contient de la boldine, un alcaloïde qui stimule la sécrétion de la bile en facilitant son évacuation jusqu’à l’intestin, facilitant ainsi la digestion et l’élimination des déchets.

En pratique :

Mettez 3 feuilles de boldo dans l’équivalent de 2 verres d‘eau en les laissant macérer pendant toute la nuit, et le matin, faites chauffer un quart de verre d’eau et buvez-le à jeun. Puis buvez le reste après chaque repas.

Précaution : Le Boldo ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les personnes présentant des calculs biliaires.

Le pissenlit

C’est la racine du pissenlit qui va agir sur le foie tandis que ses feuilles auront un impact sur les reins.

Le pissenlit évacue les toxines de l’organisme par l’activation de la sécrétion biliaire et par la stimulation du foie.

En pratique :

Utilisez la racine séchée du pissenlit pour une quantité allant de 3 g à 5 g dans 1 tasse d'eau bouillante que vous laisserez infuser pendant 5 à 10 minutes avant de filtrer et de boire. Prenez jusqu’à 3 fois par jour.