On "nettoie" l’organisme après les fêtes : détox, mode d’emploi

On

Publié le 05 janvier 2015 à 09:34

Les abus d’alcool, de graisses saturées, de sel… pendant les fêtes provoquent un engorgement de l’organisme : en 5 règles, cap sur les aliments qui vont vous permettre de nettoyer votre foie, de booster l’élimination des toxines, de vous recharger en vitamines et minéraux… bref de vous insuffler une nouvelle énergie.

- Publicité -

Règle n° 1 : privilégiez le naturel

Les produits industriels transformés renferment des graisses saturées, des additifs, des sucres ajoutés et du sel en grandes quantités. Raffinés, ces produits ne contiennent quasiment pas de fibres, de vitamines ou de minéraux.

Que faire ?

Commencez par faire du tri dans votre cuisine : éliminez, dans la mesure du possible, les plats préparés, les spécialités laitières et autres produits transformés.

Privilégiez les produits bruts, frais ou surgelés : légumes, fruits, viandes blanches, poissons, laitages natures…

Côté féculents, choisissez les céréales non raffinées et les légumes secs riches en fibres.

Optez pour des modes de cuisson qui facilitent la digestion et préservent les qualités nutritionnelles : étouffée, vapeur, papillote.

Règle n° 2 : misez sur les fruits et les légumes

Ils contiennent tous les nutriments indispensables pour une cure detox :

  • du potassium qui lutte contre la rétention d’eau et accélère l’élimination rénale
  • des fibres pour piéger les toxines et les évacuer plus facilement dans les selles
  • des antioxydants pour détoxifier les organes, réduire l’inflammation et diminuer le vieillissement des cellules.

Que faire ?

Consommez des fruits et légumes à chaque repas en commençant doucement :

  • la première semaine, privilégiez les formes cuites et chaudes pour faciliter la digestion et ménager les intestins (car l’absorption d’une trop grande quantité de fibres d’un coup peut entraîner des problèmes de ballonnements).
  • La seconde semaine, panachez avec du cru pour bénéficier d’un maximum de vitamines.

Le top 5 des aliments détox

  • la betterave : véritable alliée détox car elle contient de la méthionine qui élimine les déchets toxiques et de la bétanine qui favorise l’élimination de acides gras qui polluent le foie.
  • Le radis noir : excellent draineur du foie et de la vésicule biliaire, il facilite l’élimination des toxines et des déchets. Et, ce qui ne gâche rien, il possède un effet antibactérien sur la flore digestive.
  • Le pamplemousse contient la naringine et l’auraptène qui favorisent la détoxification hépatique et l’élimination du cholestérol.
  • L’ail : grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et fluidifiantes, c’est un formidable détoxifiant.
  • Le pruneau : sa richesse en fibres permet d’accélérer le transit pour éliminer plus rapidement les déchets. Il est également très riche en antioxydants.

Règle n° 3 : levez le pied sur les produits animaux

Ils sont riches en protéines et entraînent donc la production de déchets (comme l’acide urique) dont l’élimination est difficile pour les reins.

De plus, les viandes grasses, les laitages (et notamment les fromages) et les matières grasses animales (beurre, crème) contiennent des graisses saturées difficiles à digérer.

Que faire ?

Troquez le beurre ou la crème contre des huiles de noix ou de colza et de la margarine riche en oméga-3.

Faites un régime de 2 semaines en limitant les protéines animales :

  • la première semaine, consommez une petite portion (100 g) de poisson ou de viande maigre le midi et un repas 100% végétalien le soir (sans viande, poisson, œuf ni laitage).
  • La deuxième semaine, conservez le même régime en incorporant un produit laitier le soir.

Règle n° 4 : hydratez-vous sans compter

L’eau booste les fonctions d’élimination de l’organisme, entraînant l’évacuation des toxines et facilitant le transit.

Que faire ?

Les premiers jours, buvez l’équivalent de 4 litres d’eau par jour (en y ajoutant éventuellement du jus de citron, excellent pour le drainage hépatique), puis baissez à 2 litres par jour.

Misez sur les soupes, les tisanes drainantes mais aussi sur les jus frais qui rechargent l’organisme en vitamines et minéraux.

Règle n° 5 : réduisez votre consommation de sel

Les produits que l’on consomme pendant les fêtes en regorgent : saumon, viandes fumées, petits fours, biscuits apéritifs…

Or, non seulement les excès en sel favorisent la rétention d’eau (et donc la prise de poids par œdème), mais ils freinent également l’élimination des déchets par voie rénale.

Que faire ?

Salez en petite quantité les aliments que vous préparez et évitez de les resaler en mangeant. Pour donner du goût, optez pour les épices et les aromates qui, en plus, contiennent de nombreuses substances antioxydantes.

En suivant ces 5 règles, en quelques jours, on se sent moins barbouillé, on retrouve un confort digestif, on perd 1 à 2 kilos… et très vite, votre teint va s’éclaircir, les maux de tête vont s’estomper, le ventre va redevenir plat et le transit va redevenir normal !

Bon régime détox !

- Publicité -