Le Monoï en hiver

Le Monoï en hiver

Publié le 03 février 2021 à 11:22

Son nom provient de Mono'i en tahitien, qui signifie huile sacrée ou huile parfumée. Il est traditionnellement employé pour apaiser la peau asséchée par l'eau de mer et le soleil, en massage et pour le soin des cheveux.

Les Polynésiens lui trouvent aussi des vertus médicinales, notamment contre les maux de tête, les orgelets ou les piqûres de moustiques. En Occident, l'huile de monoï s'utilise surtout pour hydrater ou en soin pour la peau agressée par le soleil. Vous pouvez toutefois profiter de ses bienfaits tout au long de l'année, et il reste votre allié beauté même en hiver.

Le Monoï : ce qu'il faut savoir

Ce soin ancestral est produit en Polynésie française selon une méthode traditionnelle. L'appellation d'origine « monoï de Tahiti » est protégée depuis le 1er avril 1992 suite au décret n°92-340.

La méthode de production

Originaire de Tahiti, il s'obtient par enfleurage de boutons de fleurs de Tiaré de Tahiti (Gardenia tahitensis) dans de l'huile de coprah (noix de coco) raffinée. Il faut compter au moins dix fleurs par litre d'huile de coprah raffinée. Après une période de 10 jours minimum, le macérât passe par une phase de décantation, avant d'être filtré. Les producteurs lui ajoutent ensuite un antioxydant naturel ou chimique.

De couleur blanc ivoire et consistante, l'huile de Monoï contient des acides gras, de l'acide palmitique, de l'acide myristique et de l'acide laurique. Il faut savoir qu'elle fige à une température de 24°C. Pour le réchauffer, il suffit de passer le contenant sous l'eau chaude. Vous pouvez aussi la laisser à côté de votre chauffage pour qu'elle se liquéfie doucement. Passer de l'état solide à liquide plusieurs fois n'altère ni les propriétés du monoï, ni sa senteur.

Monoï de Tahiti : l'appellation d'origine

Pour bénéficier de l'appellation « Monoï de Tahiti », l'huile de Monoï doit être produite en Polynésie française, avec des matières premières provenant de cette zone géographique.

Les fleurs de Gardenia tahitensis (Flore de Candolle) doivent être cueillies tant qu'elles sont encore au stade de bouton et être utilisées au plus tard le jour suivant celui de leur récolte. L'huile de coprah raffinée est extraite de l'amande de noix de coco mûre, de la variété Cocos nucifera. Les cocotiers doivent être situés sur des sols d'origine corallienne.

Utiliser le monoï pour la peau en hiver

Si on se sert habituellement de l'huile de monoï en soin après une exposition au soleil, elle conserve ses propriétés hydratantes tout le reste de l'année. De plus, elle est adaptée à tous les types de peaux. Elle aide aussi à combattre les signes de l'âge grâce à la présence d'antioxydants comme la vitamine E ou l'acide férulique. Appliquez une petite goutte sur votre visage pour l'adoucir et lui apporter un voile satiné.

Vous pouvez également verser quelques gouttes dans l'eau de votre bain ou mélanger quelques gouttes d'huile de monoï à votre gel douche. Pour un exfoliant minute, combinez-la à de la noix de coco râpée.

Le monoï est une huile grasse. Pendant les journées d'hiver, la combinaison de ce type d'huile et d'une superposition de vêtements n'est pas toujours très agréable. L'huile vous protégera toutefois sous vos habits, si vous prévoyez une journée de ski ou de randonnée en montagne. Elle enveloppe votre peau d'un film lipidique qui agira comme une barrière contre le froid.

Dans les autres cas, il est préférable de l'assortir à une base, comme de la crème ou du beurre de karité. Vous pouvez ensuite appliquer ce mélange comme une crème ou un baume. Si vous privilégiez une utilisation de nuit, étalez-en quelques gouttes sur votre corps. Le monoï aura le temps de bien pénétrer, d'adoucir et de nourrir votre peau pendant que vous dormez.

Le monoï pour les cheveux

L'huile de monoï hydrate la chevelure en profondeur. Elle resserre aussi les écailles et répare les dégâts et l'assèchement causés par le froid. Comme elle n'est pas allergène, toute la famille peut en profiter. Elle est adaptée à tous les types de cheveux, qui retrouvent alors tonus, souplesse et brillance. De plus, l'huile parfumera délicatement votre chevelure de senteurs des îles.

Pour un soin minute sur chevelure sèche, appliquez une petite quantité d'huile de monoï du bout des doigts sur les pointes.

Si vous avez les cheveux secs, le monoï en bain d'huile hebdomadaire sur cheveux mouillés permet de les nourrir en profondeur. Massez et laissez-le pénétrer pendant une quinzaine de minutes au minimum. Pensez aussi au monoï en masque capillaire à garder toute la nuit, en prenant soin de garder les cheveux sous une couche de cellophane. Vous pouvez aussi les envelopper dans une serviette chaude, la chaleur aidant à la pénétration. Dans tous les cas, appliquez ensuite un shampoing doux et rincez.

Les cheveux bouclés, frisés et crépus aiment particulièrement cette huile. Elle apporte une belle définition aux boucles et plaque les frisottis. Si vous avez les cheveux fins, le monoï en après-shampoing est un produit démêlant très efficace. Appliquez-le par mèche, en évitant le cuir chevelu, et laissez poser avant de rincer à l'eau claire. Vous remarquerez alors que vos cheveux sont plus souples, plus faciles à démêler et à coiffer.

Les vertus relaxantes du monoï

L'huile de monoï a des vertus hydratantes et sa senteur est propice à la relaxation. Particulièrement adaptée pour les massages, elle soulage les tensions de votre corps en la combinant à des gestes doux. En hiver, l'huile figée se ramollit doucement dans le creux de la main et en la travaillant sur la peau. En plus de vous détendre, son odeur délicate de fleur de frangipanier vous fait voyager sans quitter votre cocon. Le massage au monoï, ou Taurumi, est d'ailleurs une pratique de relaxation polynésienne. Elle se fait au sortir du bain ou de la douche, à la fin de la journée.

Cette fragrance particulière a également un effet apaisant sur les sens. Elle vous aide à combattre le stress et apporte un peu des îles dans votre quotidien. Utilisez l'huile de monoï pour vous parfumer d'un léger voile floral et exotique.

- Publicité -

- Publicité -