Que faire en cas de syndrome de fatigue chronique ?

Que faire en cas de syndrome de fatigue chronique ?

Publié le 04 mars 2022 à 16:11

Bien plus handicapant qu’un simple coup de mou, le syndrome de fatigue chronique peut gâcher la vie quotidienne des personnes qui en souffrent. Symptômes, causes et conséquences... Apprenez-en plus sur le syndrome de fatigue chronique.

Syndrome de fatigue chronique : de quoi s’agit-il ?

Également appelée encéphalomyélite myalgique ou maladie d’intolérance à l’effort, le syndrome de fatigue chronique se manifeste sous la forme d’un état de fatigue répété et récurrent, et ce, même après le repos. Trouble neurologique reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le syndrome de fatigue chronique peut entraîner des malaises post-effort, c’est d’ailleurs de là qu’il tient son nom d’intolérance systémique à l’effort. Les causes possibles sont essentiellement d’origine virale, mais elles restent encore assez floues, comme c’est souvent le cas pour les maladies chroniques telles que la fibromyalgie par exemple.

Les symptômes du syndrome de fatigue chronique :

  • Une fatigue sur une longue période (au moins 6 mois) sans cause apparente ;
  • Une fatigue dont l’intensité interfère avec la capacité des personnes à mener leurs activités quotidiennes ;
  • Des troubles de la mémoire et de la concentration ;
  • Des pharyngites à répétition ou la présence de ganglions cervicaux ou axillaires ;
  • Des douleurs musculaires et articulaires ;
  • Des céphalées, migraines ou maux de tête ;
  • Un sommeil non-réparateur ;
  • Des malaises qui se produisent juste après un effort physique ;
  • Une confusion ou une désorientation ;
  • Des difficultés à trouver les mots ;
  • Une surcharge sensorielle (hypersensibilité au bruit, à la lumière...) ;
  • ...

Fatigue : quand faut-il consulter ?

Si la fatigue peut survenir à la suite d’une période de stress ou de surmenage, ce n’est pas forcément un critère alarmant en soi. En revanche, si vous ressentez une fatigue régulière, même après vous être reposé ou encore dès le réveil, et ce, pendant plusieurs mois, vous souffrez peut-être de fatigue chronique. En effet, lorsque la fatigue devient handicapante et qu’elle vous empêche de gérer vos activités quotidiennes comme vous lever le matin, pratiquer votre routine sportive habituelle ou encore effectuer les tâches professionnelles qui vous incombent habituellement, il est temps de consulter votre médecin. Peu reconnue en France, la fatigue chronique est une vraie maladie. Si votre praticien ne semble pas s’alarmer de votre condition, n’hésitez pas à en consulter un autre, plus au courant des symptômes et des conséquences d’un tel syndrome.

Le syndrome de fatigue chronique se soigne-t-il ?

OUI ! Contrairement aux douleurs chroniques, le syndrome de fatigue chronique peut être pris en charge. Le spécialiste va tout d’abord éliminer toute cause physique possible par le biais d’analyses et de prises de sang. Ensuite, il existe un traitement médicamenteux qui sera suivi d’un traitement sous forme de thérapie. En effet, comme dans le cas d’une douleur chronique, l’aspect psychologique joue un rôle crucial dans la guérison d’un tel syndrome. Une fatigue répétée va plonger les malades dans un état dépressif, ou encore des phases d’anxiété liées à l’incompréhension de l’origine d’un tel phénomène. « Je n’ai aucune raison d’être fatigué », « je viens de dormir, je ne devrais pas être fatigué » ou encore « je ne suis plus à la hauteur de ma charge de travail, je suis nul » sont autant de phrases qui peuvent gravement affecter la confiance en soi et le bien-être psychologique des personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique. Il est donc essentiel d’aborder le syndrome selon un axe psychologique en reconnaissant la maladie et ses conséquences. Une fois que ce stade est atteint, il est également important de retrouver du plaisir dans les activités que l’on pratique plutôt que la contrainte permanente (physique et émotionnelle) dans laquelle peut vous plonger un tel diagnostic.

Les astuces naturelles pour lutter contre le syndrome de fatigue chronique :

Si le premier réflexe en cas de fatigue chronique pourrait être de faire le plein de caféine et de produits stimulants pour lutter contre la fatigue, ce n’est pas forcément la meilleure méthode. Cependant, il existe plusieurs astuces naturelles pour limiter les conséquences physiques et psychologiques d’un tel syndrome :

  • Faire une cure de Ginseng – originaire de Chine, le ginseng est une plante qui possède de nombreuses vertus stimulantes et peut aider à lutter contre la fatigue chronique. Élément adaptogène, le ginseng a la capacité de régénérer les organismes fatigués et de favoriser l’équilibre général ;
  • Pratiquer la marche à pied – si la pratique d’une activité physique intense est déconseillée en cas de fatigue chronique, une activité douce pratiquée en plein air peut agir comme un stimulant physique et intellectuel. C’est pourquoi la marche à pied est une activité très intéressante pour les personnes qui souffrent du syndrome de fatigue chronique ;
  • Mettre en place une routine stricte – alimentation équilibrée, activité physique, mais aussi horaires réguliers et précis, avoir une hygiène de vie saine et cadrée peut vous aider à lutter contre la fatigue chronique. Essayez donc de vous coucher chaque jour à la même heure et de vous réveiller également à heure fixe chaque matin. Cela peut entraîner votre cerveau à s’automatiser et vous aider à mieux réguler votre fatigue.