| | | Comment protéger les coussinets de son animal de compagnie ?

Comment protéger les coussinets de son animal de compagnie ?

A chaque saison sa menace pour les coussinets de votre chien ou de votre chat … Une blessure est si vite arrivée pour les animaux d’extérieur. Comment l’éviter et comment y remédier ?

Des précautions à prendre à chaque saison

Même si votre animal est tout à fait à l’aise dans votre jardin, il n’est tout de même pas à l’abri de se blesser. Les coussinets, en particulier, sont très sensibles car très exposés.

À l’automne et au printemps, lorsque la pluie rend votre jardin boueux, la terre séchée sur des pattes mal essuyées peut créer des fissures sur les coussinets, voire le long de ceux-ci, à la jonction de la peau.

En hiver, la neige et le froid sont autant de facteurs de fragilité. Les morceaux de neige peuvent également provoquer des coupures, même infimes, mais qui peuvent être douloureuses pour votre animal de compagnie.

En été, gare aux sols chauffés ! Les coussinets étant très sensibles, une route au bitume chaud ou une plage de sable brûlant sont aussi très dangereux et peuvent être à l’origine de brûlures.

Les gestes de prévention

Afin de prévenir la déshydratation et le craquèlement des coussinets causés par la boue ou la chaleur, pensez à les humidifier régulièrement. Lorsque les pattes sont très sales, nettoyez-les rapidement. Par exemple, après chaque journée durant laquelle votre chien a gambadé dans la gadoue, lavez-lui les pattes. Vous n’avez pas à répéter le geste après chaque sortie de votre chien dans la journée, mais faites-le chaque soir lorsque c’est nécessaire.

Les chaussettes pour animaux sont également une protection très efficace pour les animaux. Cela consiste en de petites bottines qui empêchent les pattes de votre animal d’être en contact avec la surface potentiellement dangereuse. Il en existe de nombreuses de différentes marques et de différents prix. Vérifiez cependant quelles conditions météorologiques celles-ci peuvent supporter. Attention toutefois à ne pas en abuser, pour cause d’hygiène.

Pour les chiens, il est recommandé d’appliquer de manière régulière (la fréquence dépend de l’activité de votre chien, demandez conseil auprès de votre vétérinaire) une solution tannante. Ce produit protège les coussinets et permet de renforcer leur résistance aux frottements et à l’usure. Soyez attentifs aux coussinets de votre animal et à leur couleur. Des coussinets résistants seront noirs ou marrons foncés tandis que des coussinets fragiles se détectent par leur aspect rosé.

Comment soigner une blessure ?

Certaines blessures, comme une brûlure ou un coussinet arraché, nécessitent l’intervention et le conseil d’un vétérinaire professionnel.

Toutefois, si vous constatez une simple coupure peu profonde et que votre animal ne présente pas des signes de douleur, vous pouvez vous-même prodiguer les soins.

Pour cela, ne laissez pas sortir votre animal sans que la blessure ne soit protégée. Nous vous recommandons d’opter pour un pansement réalisé grâce à un bandage et du scotch médical (vous pouvez facilement vous en procurer en pharmacie ou en grande surface). Pour protéger le bandage, utilisez une vieille chaussette maintenue par du scotch. Attention cependant à ne pas trop serrer le scotch.

Une fois que votre animal est à l’intérieur, retirez-lui le pansement afin de laisser la blessure s’aérer. Chaque jour, nettoyez-lui la blessure à l’eau claire et désinfectez la plaie grâce à un désinfectant adapté à votre type d’animal.

Si la blessure ne présente pas des signes d’amélioration, de cicatrisation, ou si vous constatez un épanchement de pus, contactez votre vétérinaire.



A lire sur Vie de famille

A découvrir sur le mag