Le potiron, une vedette d’Halloween à mettre aussi dans notre assiette !

Le potiron, une vedette d’Halloween à mettre aussi dans notre assiette !

Publié le 29 octobre 2014 à 15:06

Si on l’associe le plus souvent à la fameuse citrouille d’Halloween, il ne faut pas oublier que ce légume de la famille des cucurbitacées est aussi une excellente source de bienfaits pour notre santé et notre bien-être.

- Publicité -

Une courge d'automne gorgée de qualités

Le potiron est une grosse courge qui peut atteindre une centaine de kilos ! Il présente une forme côtelée plus ou moins sphérique, et sa chair est de couleur jaune orangé. Cette vedette d’Halloween, est disponible à partir de début octobre.

Si vous décidez d’en creuser une avec vos enfants, garder la pulpe et la chair pour vous confectionner de nombreuses recettes aussi bien salées que sucrées. Le potiron est très apprécié pour son goût mais aussi pour son faible apport calorique et ses atouts nutritionnels. Il est riche en eau, en fibres douces, en vitamines A, B3, B9 et C, en minéraux et en oligo-éléments (principalement calcium, fer et potassium). Il contiendrait 2 fois plus de béta-carotène (pro-vitamine A) que la carotte, allié de notre bonne mine et de notre système immunitaire.

Les atouts santé du potiron

  • Il favorise un bon transit intestinal
  • Il aide à réguler la tension artérielle
  • Riche en antioxydants, il combat le vieillissement cellulaire
  • Il réduirait les risques de cancer
  • Il contribue à garder une belle peau

Les graines sont quant à elles très appréciées grillées à l’apéritif, elles sont une mine d’acides gras non saturés et de phytostérols excellents pour la santé. Ils seraient utiles pour prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Les graines de courge en général amélioreraient le taux de cholestérol et réduiraient le risque cardiovasculaire.

Le potiron, à consommer sans modération

Comment bien le choisir ?

Un potiron doit être lourd, bien ferme, avec une écorce sans tâche. S’il reste entier, il se conservera plusieurs semaines à température ambiante à l’abri de la lumière. Une fois entamé, il faut le garder dans le bas de votre réfrigérateur.

Comment le cuisiner ?

La chair du potiron se déguste cuite et se prête à de nombreuses préparations salées et sucrées : soupe, gratin, poêlée, tarte, quiche, confiture...

Bon à savoir : le potiron soigne les brûlures

Le potiron est un remède naturel pour soigner une brûlure légère. Après les soins d’urgence nécessaires consistant à faire couler de eau froide sur la zone touchée, vous pouvez vous préparer un cataplasme de pulpe de potiron. La chair écrasée appliquée sur la brûlure calme la douleur et aide à guérir plus rapidement.

Sources :

  • Fruits et légumes 1001 usages bien-être – Nathalie Cousin - Rustica Editions
  • Le guide de la nutrition – Mangez bien, mangez sain - Editions France Loisirs
  • Guide de l’anti consommateur - Martine Grapas et Dorothée Koechlin-Schwartz – Livre de poche

- Publicité -