Régime keto : bonne ou mauvaise idée ?

Régime keto : bonne ou mauvaise idée ?

Publié le 19 août 2022 à 13:00

Les régimes alimentaires pour perdre du poids rapidement reviennent en force.

Parmi eux, le régime keto fait beaucoup parler de lui depuis quelques années... Alors régime minceur efficace ou danger ? On fait le point !

En quoi consiste le régime keto ?

Le régime keto, également appelé « diète cétogène » consiste en une alimentation pauvre en glucides et riche en lipides. Habituellement, le corps humain va transformer les glucides en énergie. Dans le cas d’un régime keto, on vient transformer l’état métabolique de son corps afin que ce dernier, privé de sucres, puise dans les graisses pour fonctionner. Mis au point en 1920 pour aider les jeunes patients atteints d’épilepsie, ce régime a connu ses premières heures de gloire, notamment chez les stars, dans les années 70 sous le nom de « régime Atkins ». Il s’agit d’un régime strict, car le moindre déséquilibre de proportions de nutriments peut vous faire sortir de l’état de cétose, atteint en respectant un quota précis : 10 à 25 % de protéines, 70 à 80 % de lipides et 5 à 10 % de glucides contre 10 à 20 % de protéines, 30 à 35 % de lipides et 45 à 50 % de glucides dans une alimentation dite classique. Il faut compter environ 3 jours pour que le corps atteigne l’état de cétose.

Les bienfaits du régime keto

Les principaux bienfaits du régime keto résident dans une perte de poids rapide et assez importante grâce, entre autres, à l’effet rassasiant des protéines. L’effet coupe-faim de cette méthode est également dû aux changements hormonaux qu’il entraîne. Il aidera également à lutter contre les cellules cancéreuses en les affamant, ces dernières ne se nourrissant que de glucides, mais aucune étude ne vient confirmer cela. Enfin, le régime keto aide à lutter contre le diabète de type 2 en réduisant le taux d’insuline dans le sang et aide à prévenir les crises d’épilepsie chez les enfants pour lesquels un traitement médicamenteux ne serait pas efficace grâce à un effet anticonvulsivant.

Régime keto : pourquoi s’en méfier ?

Créer un manque de glucides, et donc de sucres, revient à mettre votre corps en état d’hypoglycémie important. Ce régime entraîne donc des désagréments plus ou moins désagréables, voire dangereux :

  • Les premiers jours, vous allez ressentir les symptômes de ce que l’on appelle la « grippe keto » : fatigue intense, déshydratation, céphalées, crampes musculaires, douleurs abdominales, nausées, vertiges...
  • Ce type de régime implique une perte de poids, mais également une importante perte de masse musculaire ;
  • Le régime keto peut entraîner des changements hormonaux qui peuvent entraîner des troubles menstruels ;
  • Attention, chez les personnes souffrant de diabète de type 1, il peut provoquer un état d’acidose métabolique, ce qui peut entraîner des insuffisances rénales ou des œdèmes cérébraux ;
  • L’état de cétose génère des carences en eau, en fibres, en vitamines et minéraux comme le calcium, le potassium et le magnésium ;
  • La mauvaise haleine est l’une des conséquences les plus répandues d’un état de cétose ;
  • Une importante consommation de graisses et de protéines animales peut augmenter le risque d’artères bouchées et de cancer ;
  • Durant les premiers jours, vous pouvez souffrir de diarrhées, puis de constipation lors des semaines suivantes ;
  • L’état de cétose peut également entraîner des troubles du sommeil, un épuisement des reins et une formation de calculs rénaux...

Il est donc essentiel de rappeler qu’un régime qui a une telle incidence sur votre métabolisme nécessite le conseil de votre médecin, diététicien ou nutritionniste au préalable.

Les aliments autorisés dans un régime keto

  • Les avocats ;
  • Les oléagineux : noix, amandes, graines de tournesol, noisettes, pistaches, olives, graines de courge, graines de lin...
  • Le chocolat à plus de 85 % de teneur en cacao ;
  • Le fromage ;
  • La viande ;
  • La charcuterie ;
  • Le poisson ;
  • Les œufs ;
  • La crème fraîche ;
  • Le beurre ;
  • La margarine ;
  • La mayonnaise ;
  • Les huiles végétales ;
  • Le fromage blanc à 40 % ;
  • Certains fruits peu sucrés : le kiwi, le pamplemousse, la noix de coco...

Les aliments à bannir si vous optez pour une diète cétogène

  • Le sucre ;
  • Les bonbons ;
  • Le miel ;
  • Le sirop d’érable ;
  • Les biscuits et pâtisseries ;
  • Les glaces ;
  • Les boissons sucrées : sodas, jus de fruits, alcool... ;
  • La confiture ;
  • La compote ;
  • Les farines : pain, biscottes, pâtes, riz, semoule... ;
  • Les légumes secs : haricots, lentilles, pois chiches... ;
  • Les bananes ;
  • Les fruits secs ;
  • Les céréales ;
  • Le lait ;
  • La pomme de terre, la patate douce, le panais, les petits pois, le maïs...
  • Les fruits, à l’exception de la rhubarbe et des fruits rouges (sauf la cerise) ;