Le 31 mai, journée mondiale sans tabac : et si j’en profitais pour arrêter de fumer ?

Le 31 mai, journée mondiale sans tabac : et si j’en profitais pour arrêter de fumer ?

Publié le 29 mai 2014 à 09:20

Le 31 mai de chaque année, on célèbre la Journée Mondiale sans tabac : cette journée permet de rappeler les risques du tabac pour la santé... Près de 6 millions de personnes décèdent chaque année à cause du tabac.

6 millions de victimes du tabac par an

Le tabagisme fait près de 6 millions de victimes par an (dont 600 000 non fumeurs) et l’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime que d’ici 2020, le tabac fera plus de 8 millions de victimes chaque année : il sera la première cause d’incapacité et de décès (plus que le sida, la tuberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture ou les suicides).

L’objectif de la journée mondiale sans tabac 2014 vise à renforcer la politique anti-tabac des Etats. Selon la Convention-cadre de l’OMS, les pays doivent mettre en place des politiques de prix et de taxes sur les produits du tabac afin de réduire la consommation du tabac.

Différentes études ont montré que des taxes élevées permettent de réduire la consommation de tabac parmi la population à faible revenu et surtout, empêche les jeunes de commencer à fumer : une augmentation de 10% du prix du tabac permet de baisser de 4 à 5 % la consommation.

Demain, j’arrête

Cette journée est peut être l’occasion de faire le pas et d’arrêter de fumer.

Si vous pensez ne pas y arriver seule, n’hésitez pas à vous faire aider par votre médecin, qui peut vous prescrire des patchs nicotiniques (certaines mutuelles les remboursent), ou encore des produits pour vous aider à lutter contre le stress (plantes ou autres).

Des méthodes plus douces existent également comme l’acupuncture, l’homéopathie, la sophrologie… qui peuvent vous être d’une grande aide pour que cet arrêt du tabac se passe dans les meilleures conditions possibles.

Infos pratiques

Pour en savoir plus : Tabac-infos services

- Publicité -

- Publicité -