IRM : des délais d’attente de plus en plus longs

IRM : des délais d’attente de plus en plus longs

Publié le 08 juillet 2014 à 14:15

Peut-être avez-vous déjà été confronté aux problèmes de trouver un rendez-vous en urgence pour un examen IRM ? Mission impossible… il faut généralement attendre plus d’un mois, et les délais d’attente semblent s’allonger de plus en plus.

- Publicité -

Des délais qui n’avaient jamais été aussi longs

Pour obtenir un rendez-vous en urgence pour faire une IRM en 2014 il faut attendre, en moyenne, 37,7 jours, contre 30,5 en 2013 et 29 en 2012. Des délais qui n’avaient, jusqu’à présent, jamais été aussi longs : c’est ce que révèle une enquête de l’Association Imagerie Santé Avenir publiée ce lundi.

Le 3ème Plan Cancer 2014 - 2018 prévoyait pourtant des délais d’attente qui ne devaient pas dépasser 20 jours...

Inégalités régionales

Les délais d’attente pour une IRM varient d’une région à une autre avec des délais dépassant 50 jours en Bretagne, Alsace, Lorraine, Auvergne et Pays de Loire. Les délais les plus longs sont notés dans la région Basse-Normandie avec une moyenne de 64 jours d’attente.

A l’inverse, le Midi-Pyrénées, le Languedoc-Roussillon et la région PACA voient leurs délais d'attente légèrement diminuer de 1 à 2 jours environ.

L’Ile-de-France et PACA parviennent à maintenir des délais à 30 jours et le Nord-Pas-de-Calais à 26,3 jours.

Un problème d’équipement

La France est très mal équipée en IRM : on trouve 10 IRM par million d’habitants, soit la moitié de ce que suggérait le 3ème Plan Cancer.

De plus, les indications de l’IRM sont en constante progression, notamment pour certaines pathologies (problèmes cardiaques, prostate…). En 2013, un rapport de l'Autorité de Sûreté Nucléaire suggérait même de substituer le scanner par l'IRM, en raison d'une moindre exposition aux rayons ionisants.

Face à toutes ces nouvelles demandes et indications, l’équipement en IRM ne progresse pas assez vite : seules 38 nouvelles machines ont été installées en 2014, ce qui est largement insuffisant.

- Publicité -