Mal de dos : le paracétamol n’a aucune efficacité

Mal de dos : le paracétamol n’a aucune efficacité

Publié le 30 juillet 2014 à 10:20

J’ai mal au dos, vite je prends du paracétamol pour me soulager… Mais est-ce vraiment efficace ? Apparemment, non !

- Publicité -

Paracétamol ou placebo ?

Jusqu’à présent, pour les douleurs lombaires (type lumbago), le médicament recommandé par de nombreuses directives sanitaires et professionnelles était le paracétamol (acétaminophène, Doliprane®, Dafalgan®, Efferalgan®).

Pourtant, une étude publiée le 24 juillet dernier dans la revue The Lancet, menée par le National Health and Medical Research Council d’Australie et le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline, vient controverser ces recommandations.

Cette étude a suivi, entre 2009  et 2013, 1 652 personnes souffrant de douleurs lombaires dans 235 centres de soins de Sydney. Ces patients ont été répartis par tirage au sort en 3 groupes dont le premier a pris systématiquement 3 doses de paracétamol par jour pendant 4 semaines, le deuxième en prenait si besoin, et le troisième a reçu uniquement du placebo.

Des résultats surprenants

On considérait les patients comme guéris à partir de 7 jours consécutifs sans douleur.

Le temps moyen de récupération pour être guéri a été de 17 jours pour les 2 premiers groupes et de 16 jours pour le 3ème !

Les personnes sous placebo ont récupéré plus vite que les autres : le paracétamol ne permettrait donc pas une guérison plus rapide.

La prescription de paracétamol est-elle donc vraiment nécessaire pour les problèmes de lumbago, aujourd’hui la première cause d’invalidité dans le monde ?

- Publicité -