Hydrocution : comment réagir, comment l’éviter ?

Hydrocution : comment réagir, comment l’éviter ?

Publié le 31 juillet 2014 à 09:16

L’hydrocution est un accident fréquent l’été… Et même si vous êtes un bon nageur, vous n’êtes pas à l’abri !

- Publicité -

Une hydrocution, qu’est-ce-que c’est ?

L’hydrocution est un malaise dû à la différence de température entre le corps et l’eau.

L’hydrocution est fréquente après une exposition solaire prolongée.

En effet, la chaleur provoque une dilatation des vaisseaux sanguins et l’entrée soudaine dans une eau fraîche (18 – 19°C) provoque une vasoconstriction brutale (le diamètre des vaisseaux sanguins diminue). Cette vasoconstriction entraîne une hypertension contre laquelle le cœur va lutter en ralentissant : le cerveau va alors être moins bien irrigué et une perte de conscience (ou syncope) peut se produire, avec le risque de se noyer.

Existe-t-il des signes précurseurs à l’hydrocution ?

Lorsque vous êtes resté longtemps au soleil et que vous vous trempez dans une eau froide, certains signes, même anodins, doivent vous mettre la puce à l’oreille :

  • maux de tête
  • troubles auditifs ou visuels
  • sensation de fatigue intense anormale
  • tremblements
  • démangeaisons
  • crampe
  • angoisse
  • bourdonnement d’oreilles
  • vertiges

Si vous ressentez un de ces symptômes, il faut sortir immédiatement de l’eau et en parler à quelqu’un qui vous surveillera et sera à même de vous aider en cas de perte de connaissance.

Que faire face à une hydrocution ?

Si vous assistez à une hydrocution, sortez la personne de l’eau et posez-la sur une surface plane.

Appelez le SAMU (15) ou les pompiers (18) ou mieux encore, prévenez les secours qui sont sur place (les maîtres nageurs sauveteurs ont un brevet de secourisme).

Vérifiez toujours que la personne respire. Si ce n’est pas le cas, commencez le bouche-à-bouche en attendant les secours.

Si la personne respire, placez-la en position latérale de sécurité en attendant les secours.

Quelles précautions faut-il prendre pour éviter une hydrocution ?

En tout premier lieu, après une exposition solaire prolongée, ne plongez pas directement dans une eau un peu fraîche. Entrez dedans progressivement et prenez soin de vous mouiller la nuque, le thorax et le dos avant de vous mettre entièrement dans l’eau.

Cette précaution est également valable après un repas copieux ou la consommation d’alcool.

De même, évitez un effort intense (sport important) avant la baignade.

Evitez également de vous baigner seule loin des zones surveillées.

Bonnes vacances, et bonne baignade !

- Publicité -