(1) Message en attente : Perdez jusqu'à -7kg en un mois

Le bien-être au travail, un levier pour l'épanouissement des infirmiers ?

Le bien-être au travail, un levier pour l'épanouissement des infirmiers ?

Publié le 02 février 2022 à 11:17

Avec la crise du Covid, la question du bien-être du personnel soignant a largement été soulevée. En première ligne, leur présence indispensable les a poussés à donner toujours plus de leur personne, quitte parfois à s’oublier eux, et par conséquent leur bien-être.

Pourtant, une enquête réalisée il y a quelques années démontrait que les soignants sont heureux au travail. Alors que penser du métier d’infirmier en termes de bien-être ? En quoi peut-on favoriser les conditions d’emploi d’infirmier ?

Des infirmiers heureux avant le Covid

Qu’il s’agisse d’un emploi d’infirmier dans la fonction publique ou dans le secteur privé, les soignants ont très largement subi les conséquences du manque de moyens et de personnel durant cette crise du Covid. Cet épisode a permis de se rendre compte du caractère indispensable de ce métier, mais aussi de certaines conditions de travail parfois très difficile, ce qui fait qu’une offre d'emploi pour infirmier peut avoir du mal à trouver ses candidats.

Pourtant, une enquête réalisée par Viavoice pour le Nouvel Obs en 2013 donne des chiffres très encourageants en ce qui concerne le bien-être et le bonheur sur un emploi d’infirmier. Selon cette enquête, 70% des professionnels interrogés se disaient heureux au travail, et ce, tous âge, sexe et région confondus. Parmi eux, des infirmiers, mais aussi des aides-soignants et des kinésithérapeutes qui se disent également heureux de leurs conditions de travail.

Dans le détail, on se rend compte que les personnes pratiquant un emploi d’infirmier pensent que leur métier est :

  • Utile à la société à 94%
  • Stable à 85%
  • Passionnant et avec de bonnes relations professionnelles à 84%

Si l’enquête révèle aussi des points à améliorer tels que les conditions matérielles, les conditions de travail ou encore la reconnaissance des supérieurs, elle semble pourtant très positive par comparaison aux observations plus récentes que l’on a pu faire de l’emploi d’infirmier en contexte de Covid.

Comment bénéficier de plus de bien-être au travail ?

Comme bien d’autres métiers, l’emploi d’infirmier nécessite plusieurs améliorations qui pourront faire la différence. En attendant que ce soit chose faite, il revient aussi aux membres du personnel de procéder à certaines améliorations pour se sentir mieux au travail.

Bien choisir son poste

Par exemple, le choix d’un poste doit se faire en prenant en compte différents critères comme l’environnement de travail, le salaire, les conditions matérielles, les équipes… Ces critères de choix doivent faire l’objet d’une certaine réflexion avant d’accepter un emploi d’infirmier qui ne correspondrait peut-être pas à ses attentes.

Entretenir de bonnes relations

Il ne faut pas non plus négliger l’importance des relations professionnelles. Travailler en étant bien entouré et en se sentant soutenu aussi bien par ses collègues que sa hiérarchie peut faire une véritable différence. On n’hésitera donc pas à créer du lien au quotidien avec les personnes avec qui on travaille pour renforcer le soutien qui existe au sein d’une équipe par exemple.

Solliciter de l’aide

Par ailleurs, les risques psychosociaux sont bien réels et d’autant plus dans un environnement médical qui soumet le personnel à certaines responsabilités et donc potentiellement un certain niveau de stress. Lorsque l’on sent que l’on a du mal à gérer la pression, que l’on fait preuve de surinvestissement, que l’on ressent un sentiment de monotonie, de déprime ou autre, il ne faudra pas hésiter à faire appel à un professionnel pour prendre en charge son bien-être psychique.