« Bore Out » : qu’est-ce que c’est et comment l’éviter ?

« Bore Out » : qu’est-ce que c’est et comment l’éviter ?

Publié le 14 décembre 2021 à 19:05

Déprime saisonnière, dépression, burn-out... Il existe de nombreuses pathologies plus ou moins sévères qui peuvent affecter notre bien-être au travail.

Ces dernières années, le « Bore Out » fait son apparition parmi elles. Qu’est-ce que c’est ? Et comment l’éviter ?

Qu’est-ce que le « Bore Out » ?

Le terme « Bore Out » est un anglicisme qui définit un « épuisement professionnel par l’ennui ». Souvent déclenché par le manque d’activité au travail ou le manque d’intérêt pour les tâches à effectuer, il s’agit d’une maladie professionnelle mise en lumière ces dernières années. Cet ennui au travail peut entraîner des conséquences plus ou moins graves, à court et à long terme. Dans le cas d’un Bore Out, l’ennui au travail est étroitement lié à une insatisfaction sur le plan professionnel. Il peut donc conduire à une grande souffrance psychologique voire physique. Voici quelques-unes des conséquences du Bore Out :

  • Des problèmes de santé tels des vertiges, des tremblements, une perte de mémoire... ;
  • Une augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires ;
  • Un risque accru de dépression ;
  • Une perte d’estime de soi ;
  • Une forte fatigue ;
  • Une forte anxiété...

Quelle différence y a-t-il entre le « Burn Out » et le « Bore Out » ?

Si les deux termes se ressemblent, les pathologies qu’ils définissent sont tout à fait opposées. Dans le cas d’un Bore Out, vous l’aurez compris, il s’agit d’un fort ennui au travail, alors que les personnes qui souffrent de Burn Out sont dépassées par la quantité de travail et la pression qu’elles subissent dans le cadre de leur travail. Les symptômes et conséquences sont assez comparables, ce sont donc les causes qui sont différentes. Par exemple, voici certaines situations dans lesquelles vous pourriez souffrir de Bore Out :

  • Le manque de tâches au travail ;
  • L’accumulation de tâches ennuyeuses, répétitives ou monotones ;
  • Une mise au placard, une nomination à un poste sans intérêt, une forme d’isolement professionnel... ;
  • Une nomination à un poste pour lequel vous êtes surqualifié ;
  • Occuper un poste qui n’a pas de sens pour vous ou dont les missions ne sont pas claires ;
  • Ne pas évoluer dans l’entreprise au fil des années ;
  • Ne plus rien apprendre de son travail...

Comment savoir si vous souffrez d’un Bore Out ?

Comme pour chaque pathologie, professionnelle ou non, le Bore Out se décèle en guettant certains symptômes :

  • Vous allez travailler à reculons, car vous savez que vous allez vous ennuyer ;
  • Vous vous sentez dévalorisé au travail ;
  • Vous attendez avec impatience l’heure de pointer chaque soir devant la pointeuse ;
  • Vous travaillez au ralenti afin de vous garder des tâches pour occuper le reste de votre journée ;
  • Vous êtes exténuée chaque soir alors que vous avez l’impression de ne pas avoir fait grand-chose de votre journée au travail ;
  • Vous vous entendez mentir sur l’intérêt réel de votre travail à vos yeux auprès de vos proches ou de vos collègues...

Comment éviter le Bore Out ?

Afin d’éviter le Bore Out, pensez à vous écouter ! Cela fait quelques jours que vous vous ennuyez au travail ? Cela peut être passager, mais faites attention si ce symptôme dure plusieurs semaines, cela devrait vous mettre la puce à l’oreille. N’hésitez pas à demander à votre supérieur s’il n’y a pas d’autres missions dont vous pourriez vous charger, si vous ne pouvez pas changer de poste, suivre une formation ou effectuer un bilan de compétences pour faire le point sur vos envies et l’adéquation de votre poste avec votre personnalité. Il n’y a pas de mal à avoir l’impression d’avoir fait le tour d’un poste, nous appartenons à une génération qui a l’habitude de toujours apprendre et avancer, peut-être est-il tout simplement temps de changer de voie ? Posez-vous les bonnes questions afin de trouver la solution qui vous convient :

  • Votre métier vous plaît toujours autant ? Demandez plus de missions, changez d’entreprise...
  • Vous avez l’impression d’avoir fait le tour de votre poste ? Demandez un bilan de compétences, un changement de poste, formez des personnes à votre métier...
  • Les valeurs de votre travail ne sont plus alignées avec les vôtres ? Changez d’orientation, demandez-vous quel poste vous ferait sauter du lit d’excitation chaque matin...

Nos astuces pour lutter contre le Bore Out :

Si le Bore Out est une maladie du travail à prendre très au sérieux, il peut également être passager. Dans le contexte économique de ces dernières années, peut-être que votre entreprise a moins de clients, ce qui justifie que vous ayez moins de travail... Si vous pensez que votre Bore Out n’est dû qu’à un manque d’activité, vous pouvez appliquer quelques astuces pour lutter contre ses symptômes, le temps que tout redevienne comme avant :

  • Mettre en place des rituels bien-être – un déjeuner entre collègues chaque vendredi, un thé différent par jour en arrivant au travail, une pause-repas à vous promener dans un parc voisin, une virée shopping chaque mercredi en sortant du travail, un cinéma tous les lundis soir... De cette façon, vous allez vous concentrer sur ces moments-là et accorder moins d’importance aux périodes d’ennui ;
  • Parlez-en ! – Vous n’êtes certainement pas le seul à souffrir de Bore Out au bureau, arrêtez de le cacher, discutez-en avec vos collègues, demandez-leur s’ils se sentent bien en ce moment au travail... Parlez-en avec votre direction, essayez ensemble de trouver des solutions, permanentes ou temporaires afin de créer un environnement de travail sain ;
  • Dissociez vie privée et vie professionnelle – S’il est évidemment important de vous écouter et de parler de vos problèmes de travail à la maison, cela peut aussi avoir l’effet contraire en ramenant l’aspect toxique du Bore Out à la maison. Si cet état est temporaire, essayez de retrouver le sourire dès que vous sortez du bureau, en effet, la période d’ennui quotidien est terminée, il est temps de profiter de votre vie privée à fond !