Le skipper François Gabart livre ses secrets forme de l'été

Le skipper François Gabart livre ses secrets forme de l'été

Publié le 27 juillet 2015 à 09:00

Pour tous les sportifs, peu importe leur niveau, la trêve estivale ne doit pas être prise à la légère. C'est un moment de relâche dans lequel il est néanmoins nécessaire de garder une bonne hygiène de vie en alliant activité physique régulière et une alimentation équilibrée. Découvrez les astuces forme et bien-être de François Gabart, skipper et ambassadeur du programme " Les Athlètes du Bien-être" by Sojasun ainsi que les conseils avisés de Gwenaële Joubrel, responsable nutrition Sojasun.

- Publicités -

C’est l’été ! Les sportifs éclairés comme les amateurs s’adaptent avec plus de frais et de froid dans leur alimentation et davantage de sport en extérieur. Pas besoin de pratiquer le haut niveau pour se mettre en mode fruits, légumes et smoothies, sans négliger toutefois l’apport en protéines pour nourrir plus efficacement le muscle. Etre bien dans un corps sain, c’est le crédo des Athlètes du Bien-être by Sojasun. A l’instar du skipper François Gabart, ambassadeur, et de bien autres Athlètes du Bien-être, les sportifs se préparent activement pour leurs prochaines échéances sportives en exploitant au maximum ces longues journées estivales.

Le sport en été, François Gabart partage avec nous son expérience

Vainqueur du Vendée Globe en 2013 et de la Route du Rhum en 2014, sur le 60 pieds MACIF, le skipper de 32 ans se lance de nouveaux défis à bord d’un multicoque de 30 mètres. Ambassadeur des Athlètes du Bien-être by Sojasun, ce grand sportif nous dévoile son rythme estival dans lequel il prend soin d'inclure des activités physiques mais aussi une alimentation équilibrée et réfléchie.

Qu’est-ce que le bien-être pour vous?

François Gabart : « C’est une question d’équilibre. Du corps et de l’esprit. Quand l’un ne va pas bien, l’autre ne suit plus et vice-versa. Pour moi qui ai toujours la bougeotte et besoin de dépenser de l’énergie, cet équilibre vient par le mouvement, le déplacement, l’effort. Le corollaire est la notion de légèreté, encore plus essentielle sur un bateau qu’à terre. »

Que faites-vous en été plus qu’en d’autres saisons, en termes d'activités sportives et d’adaptation de votre alimentation ?

« J’introduis plus de légumes et de fruits, plus de froid et de frais comme des boissons et des desserts au soja. L’été comme la plupart des gens, je consomme plus de salades, de jus de fruits, sans pour autant réduire la viande et le poisson. Si je pars sur une croisière un peu longue où je ne peux pas embarquer de produits périssables, je vais plutôt pêcher mon propre poisson et le cuisiner en tartare ! Côté sport, les journées sont plus longues donc c’est parfait pour des sessions le matin ou le soir, en dehors de mon travail sur le bateau. Quand on fait du sport comme moi à 95% dehors, ça élargit considérablement le champ d’action : je peux surfer, naviguer à voile ou en kayak, courir ou pédaler jusqu’à 22 h.»

Vous ne faites jamais de régime particulier, même avant une course ?

« La seule chose que je supprime de mes menus un mois avant c’est le café, et je suis un peu plus attentif à ce que je mange à l’approche d’une grande échéance, mais jamais je n’ai fait de régime. Mon plaisir est dans l’équilibre. »

3 conseils alimentation de Gwenaële Joubrel, responsable nutrition Sojasun pour mettre en place une alimentation équilibrée et gourmande.

Prenez vos repas à des heures fixes et régulières.

« En effet, il est important de ne pas manger à longueur de temps. L’idée ici est de se rapprocher le plus possible du ‘modèle’ alimentaire français à savoir : petit déjeuner, déjeuner, dîner (et éventuellement collations, mais pas grignotage). Le rythme alimentaire à la française est un des facteurs qui permet à la France d’être le pays européen le moins touché par le surpoids et l’obésité. »

Un peu de tout, jamais d’excès !

« Dans notre quotidien, nous avons la chance d’avoir une multitude d’aliments à notre disposition. Mon conseil : “piocher” dans tous les groupes d’aliments. Poisson, viande, fruits, légumes, féculents, produits laitiers, alternatives végétales… Faites-vous plaisir ! Attention, par contre, de ne pas en abuser en reprenant une seconde assiette. C’est encore meilleur réchauffé le lendemain, inutile donc de vider les plats ! »

On prend son temps !

« En règle générale, il faut que le repas dure au moins 20 minutes pour que le signal « stop » arrive au cerveau. Une tendance à vous sentir barbouillée ? Vous mangez peut-être trop vite ! Et posez-vous les bonnes questions sur votre alimentation ! Par exemple, si vous êtes ballonné(e) à chaque fois que vous buvez du lait ou que vous prenez un dessert lacté, vous souffrez peut être d’une intolérance au lactose… L’occasion de tester les bienfaits digestifs des boissons au soja ! »

Infos pratiques

Pour être en pleine forme tout au long de l'année, n'hésitez pas à consulter tous les conseils sport, plaisir et nutrition qui font notre bien-être au quotidien sur www.athletesdubienetre.fr

- Publicité -

- Publicité -