Notre capacité d’attention plus basse que celle d’un poisson rouge à cause des écrans !

Notre capacité d’attention plus basse que celle d’un poisson rouge à cause des écrans !

Publié le 19 mai 2015 à 15:21

Saviez-vous qu’un poisson rouge était capable de tenir son attention pendant 9 secondes ? Eh bien, imaginez-vous qu’avec les nouvelles pratiques multi-écrans (on regarde la télé tout en envoyant un sms et en étant connecté à l’ordinateur), notre capacité d’attention serait de 8 secondes… inférieure à celle du poisson rouge ! Des résultats surprenants qui font suite à une étude réalisée par Microsoft.

- Publicité -

Une capacité d’attention diminuée d’un tiers depuis 15 ans

Microsoft a réalisé une enquête pour étudier l’influence des écrans sur les capacités de concentration et d’attention afin de concevoir des publicités plus efficaces.

Pour cela, 2 000 canadiens ont répondu à des questionnaires concernant leurs pratiques des nouvelles technologies. Ils ont également fait des tests de comportement.

Après l’analyse de ces données, 112 participants ont subi un ECG (électroencéphalogramme) pour visualiser leur activité cérébrale pendant qu’ils interagissaient avec différents dispositifs numériques (télé, ordinateur, Smartphone, tablette…).

Les résultats sont édifiants : alors qu’en 2 000, la durée moyenne de capacité d’attention était de 12 secondes, elle n’est plus que de 8 secondes 15 ans plus tard : trop d'informations et de technologie ont tué notre capacité d'attention.

Télé, smartphone, ordinateur : que choisir ? Et pourquoi pas les 3 ?

Un bénéfice à retirer toutefois de cette polyvalence au niveau des écrans : les adeptes des écrans sont capables de faire plusieurs choses à la fois : « 79% des personnes interrogées utilisent leur portable tout en regardant la télévision » explique Microsoft. « Les jeunes (18-24 ans) sont les premiers concernés. Ils avouent à 77% que la première chose qu'ils font lorsqu'ils s'ennuient, c'est d'attraper leur portable. La moitié consulte un smartphone toutes les 30 minutes ».

- Publicité -