Tout savoir sur la médecine ayurvédique

Tout savoir sur la médecine ayurvédique

Publié le 08 juillet 2021 à 12:43

La médecine ayurvédique, ou Ayurveda, est une médecine traditionnelle indienne reconnue comme étant la science médicale la plus ancienne de l’histoire de l’humanité.

Fondée sur le principe de l’équilibre du corps et de l’esprit, elle est de plus en plus populaire dans les pays occidentaux.

Qu’est-ce que la médecine ayurvédique ?

Le terme « Ayurveda » vient des mots « Ayur » qui signifie « la vie » et « Veda » qui appelle à la connaissance, la médecine ayurvédique est donc la science de la vie. Cette médecine douce se base sur le principe que le corps et l’esprit ne font qu’un et se penche sur le soin du malade plus que de la maladie. Dans les faits, l’Ayurveda s’applique sur le caractère unique de chacun pour soigner l’être humain dans sa globalité et non simplement au niveau physique. Au-delà d’une « simple » médecine, il s’agit en réalité d’un mode de vie, d’une philosophie. Un mode de pensée selon lequel les causes des maladies seraient psychosomatiques, ce qui ne remet bien sûr pas en question la maladie elle-même mais plutôt, comment elle est arrivée là.

La médecine ayurvédique prend en compte l’être humain au sens large, le corps et l’esprit étant indissociables.  Elle repose sur le principe que chaque chose est composée des mêmes éléments, et que l’équilibre entre ces éléments est le secret d’une bonne santé, mentale et physique. Ces énergies fondamentales, appelées « Doshas », sont propres à chacun, c’est pourquoi le concept d’un traitement commun à plusieurs êtres pour le même mal, n’est pas forcément la bonne solution.

Ayurveda : Les 3 énergies fondamentales

  • Vata – L’air : Il s’agit de l’énergie qui rythme l’organisme comme la respiration ou encore le rythme cardiaque, il a une influence sur le système nerveux, la peau, les os ou la vessie ;
  • Pitta – Le feu: Elle représente la force de l’énergie physique, la digestion et l’absorption, on la trouve dans des organes comme le foie, le pancréas ou encore l’estomac ;
  • Kapha – L’eau et la terre: Il s’agit de la puissance stabilisatrice entre les différents éléments de l’organisme, elle soutient l’énergie du cœur et des poumons et se trouve dans la poitrine, la gorge et les articulations.

Ayurveda : Les 3 causes de déséquilibre

Selon les principes de la médecine ayurvédique, vieille de 5 000 ans, si la maladie survient, c’est à cause d’un déséquilibre des énergies mentionnées plus haut. Ce déséquilibre peut être dû à différentes causes :

  • Une utilisation incorrecte, excessive ou insuffisante des sens ;
  • Une utilisation incorrecte, excessive ou insuffisante des actions ;
  • Des facteurs saisonniers.

Afin de rééquilibrer les énergies et donc d’être en bonne santé, la médecine ayurvédique propose de ramener le corps et l’esprit à leur état naturel d’équilibre, et donc de remettre la guérison dans les mains de la nature. C’est pourquoi l’Ayurveda est assimilée à une médecine naturelle.

L’hygiène de vie : le cœur de la médecine ayurvédique

Qui dit « médecine naturelle » dit « hygiène de vie ». Dans chaque médecine alternative, le rôle de l’alimentation, de l’activité physique et du stress généré par nos rythmes de vie contemporains sont à prendre en compte de manière plus ou moins importante. L’Ayurveda n’est pas différente et place l’hygiène de vie au cœur de ses principes.

Les méthodes de soin de la médecine ayurvédique

  • La diététique ayurvédique – Les aliments sont classés en fonction de leur goût, leur énergie et leur action digestive. La médecine ayurvédique reconnaît 6 saisons, en lien avec 6 saveurs. Il est donc conseillé de s’alimenter selon la saison. Les épices jouent également un rôle important dans l’alimentation ayurvédique ;
  • La phytothérapie – Plus de 80 % des remèdes utilisés en médecine ayurvédique proviennent des plantes. Ces dernières sont classées selon les 5 états de la matière (Ether, Feu, Air, Eau, Terre) ;
  • Le massage ayurvédique – Également appelé « Abhyanga », le massage ayurvédique permet d’atteindre le bien-être et la relaxation en rééquilibrant les Doshas de façon personnalisée ;
  • La thérapie par le son – Le but ici est de réharmoniser sa fréquence personnelle par les vibrations, les bruits de la nature ou encore des mantras chantés.
  • Les pierres précieuses – Les chakras tiennent une place important en médecine ayurvédique et utiliser des pierres précieuses pour les stimuler est une pratique courante. Elles participent également au rééquilibrage des Doshas.

Ces principes sont à conjuguer avec des activités comme le yoga, le chant, la méditation et les exercices de respiration.

Les bienfaits de la médecine ayurvédique

Reconnue par l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) depuis plusieurs années, la médecine ayurvédique apaise le corps et l’esprit afin de repousser l’éventualité de la maladie. L’Ayurveda est connue pour ses nombreux bienfaits, tels que :

  • Un soulagement du stress et de l’anxiété ;
  • Une baisse de la tension artérielle et du cholestérol ;
  • Une meilleure récupération à la suite d’une blessure ou d’une maladie ;
  • Une aide à la perte de poids grâce à une alimentation riche en nutriments et antioxydants ;
  • Une réduction des inflammations ;
  • Une aide au maintien de l’équilibre hormonal.

- Publicité -

- Publicité -