Toutes les questions que vous vous posez à propos de la vaccination contre la grippe

Toutes les questions que vous vous posez à propos de la vaccination contre la grippe

Publié le 14 octobre 2013 à 09:00

La nouvelle campagne de vaccination antigrippale a été lancée le 11 octobre 2013 et prendra fin le 31 janvier 2014.

La nouvelle campagne contre la grippe saisonnière a été officiellement lancée le vendredi 11 octobre 2013 et se terminera le 31 janvier 2014.

Le taux de couverture vaccinale contre la grippe est en constante baisse depuis 2010 : seulement 50,1% des personnes à risque se sont fait vacciner en 2012/2013, contre 60,2% en 2009, et donc bien loin des 75% fixés par la loi de santé publique du 9 août 2004.

Face à ce constat, l’Assurance-maladie rappelle l’importance de cette vaccination pour les personnes à risque. En effet, depuis l’apparition du vaccin dans les années 70, la mortalité attribuée à la grippe a fortement diminué.

Petits rappels concernant la grippe

La grippe est une maladie infectieuse causée par un virus, le myxovirus influenzae. Ce virus est très contagieux et passe facilement d’une personne à une autre en entrant par le nez, la bouche, la trachée et les bronches.

Les symptômes apparaissent souvent sous forme de fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, toux, nez qui coule, mal de gorge… Parfois des complications graves peuvent survenir sous forme de pneumonie.

Attention : les personnes vaccinées peuvent attraper la grippe mais les symptômes seront atténués.

Quelques réponses aux questions que vous vous posez concernant cette vaccination

La vaccination contre la grippe n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée pour les personnes dites « à risque » : sujets de plus de 65 ans, femmes enceintes, personnes obèses, personnes atteintes de diverses pathologies chroniques, professionnels de santé. Parmi ces personnes à risque, nombre d’entre elles reçoivent, à leur domicile, une prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale qu’il suffit de présenter à la pharmacie pour obtenir gratuitement le vaccin.

La vaccination contre la grippe reste toutefois contre-indiquée chez les personnes allergiques à l’œuf car les vaccins sont préparés à partir de virus cultivés sur œufs de poule embryonnés.

Les enfants, de plus de 6 mois, peuvent se faire vacciner s’ils sont sous traitement prolongé à l’aspirine ou s’ils souffrent de certaines pathologies : diabète, affection respiratoire (notamment l’asthme), maladie rénale…

Dans la plupart des cas la vaccination est bien tolérée. Cependant, dans 10% des cas, peut apparaître une rougeur localisée à l’endroit de l’injection, accompagnée d’une petite douleur et d’un léger gonflement. Exceptionnellement, la vaccination peut provoquer des symptômes semblables à la grippe.

Ce vaccin doit généralement être fait entre mi-octobre et mi-novembre. La protection contre la grippe est effective 15 jours après l’injection. Il est indispensable de refaire le vaccin chaque année car l’efficacité d’un vaccin antigrippal est d’environ 8 mois.