Le vaccin contre la grippe protège peu cet hiver

Le vaccin contre la grippe protège peu cet hiver

Publié le 19 janvier 2015 à 09:00

Le vaccin anti-grippe ne protégerait qu'à hauteur de 23 % cet hiver. Pourquoi une si faible efficacité ?

Selon un rapport du Centre de contrôle et de prévention des maladies (cdc), le vaccin contre la grippe offrirait une très faible protection pour cet hiver 2014-2015. Essayons de comprendre ensemble pourquoi ?

Des mutations incessantes 

Un vaccin anti-grippe contient plusieurs souches de virus de la grippe (B, A H1N1, H3N2...). Il est préparé plusieurs mois à l'avance en fonction de la grippe qui circule dans l'hémisphère sud.

Entre le moment où le vaccin commence à être fabriqué et le moment où les patients se font vacciner, une partie des souches de la grippe mute chaque année. Ces mutations font que le vaccin ne protège jamais à 100 % contre la grippe.

En général, quand le vaccin correspond bien aux souches qui sont en circulation, le taux de protection varie de 50 à 60 %. Ainsi, au cours des 10 dernières années, l'efficacité du vaccin anti-grippe a varié de 10 à 60 %, avec une moyenne de 43 %.

Pourquoi une efficacité si faible cette année ?

Cette année, le vaccin offre une efficacité de 23 % seulement. Cette faible protection s'explique par une mutation de plus des deux-tiers des souches H3N2, cette souche H3N2 étant la plus virulente et celle qu'on retrouve le plus chez les personnes âgées.

Près de 70 % des virus H3N2 en circulation dans la grippe de cet hiver sont donc différents des souches utilisées dans le vaccin.

N'oubliez pas tout de même que, malgré cette faible efficacité, le vaccin demeure la meilleure protection contre la grippe. Et vous avez encore jusqu'au 31 janvier pour vous faire vacciner.