Pourquoi faire une cure détox au printemps ?

Pourquoi faire une cure détox au printemps ?

Publié le 09 mars 2018 à 14:13

Au printemps, il n’est pas rare de se sentir fatigué, irritable, avec une sensation de lourdeur et un manque d’entrain évident : ceci est souvent le signe d’une accumulation de toxines et de graisses stockées pendant l’hiver. C’est donc le bon moment pour entamer une cure détox. Pour que notre organisme puisse fonctionner au mieux, il est indispensable de le nettoyer.

Trop de déchets et toxines accumulés

Notre organisme élimine en permanence des déchets et des toxines grâce à plusieurs organes spécialisés appelés les "émonctoires" : le foie, les reins, les poumons, les intestins, la peau...

Parfois, pourtant, ces organes ont besoin d’être nettoyés pour fonctionner mieux, pour continuer à remplir correctement leurs fonctions de tri et de nettoyage. En effet, si les déchets sont trop importants et si les organes « émonctoires » deviennent déficients et donc paresseux, on se sent tout raplapla, avec un manque d’entrain, une digestion difficile, un teint terne… C’est notre corps qui nous envoie un signal d’alarme pour nous avertir que notre organisme est surchargé en toxines et en déchets.

Pour vous donner un exemple, notre corps est comme une voiture qui nécessite de l'entretien et des vidanges après tant de kilomètres.

Il faut savoir qu’au fil des années, si l’on ne fait pas des cures de détox régulièrement, cette accumulation de déchets toxiques peut conduire à des symptômes chroniques tels qu’arthrite, acidité gastrique, inflammation intestinale…

Pourquoi notre organisme se trouve-t-il ainsi saturé en toxine ?

Nos organes « émonctoires » sont malheureusement trop souvent malmenés par de nombreux facteurs extérieurs :

  • la pollution présente dans notre environnement : pollution de l'air, pesticides, herbicides, engrais chimiques…
  • les aliments, principales sources de toxines : l’alimentation industrielle qui regorge de sel, d'additifs alimentaires, de colorants, de sucres raffinés, d’édulcorants... Sans parler de nos habitudes alimentaires, car bien souvent, nous mangeons plus que ce que nous brûlons !
  • le tabac et l’alcool
  • le stress qui perturbe toutes nos fonctions métaboliques et qui contribue à la production et à l’entretien des toxines.

A chacun sa cure

Pour vous aider à choisir la cure détox de printemps qui vous convient le mieux,  retrouvez nos articles avec différentes solutions :